Le Chevalier Rouge de Miles Cameron

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 8.3/10 (7 votes pris en compte)

1308-renegat1_org

Renégat – Tome 1

Le Chevalier Rouge est appelé par une Mère Supérieure suite à l’attaque d’une de ses soeurs, massacrée par une créature du Monde Sauvage. Le jeune homme, qui dirige une bande de mercenaire, accepte cette mission qui semble dans ses cordes et apprendra à ses dépens qu’il ne s’agit pas uniquement d’une attaque isolée mais plus sûrement du début d’une guerre plus vaste.

Ce premier roman de Miles Cameron (connu pour avoir écrit d’autres romans mais historiques), est comme toute trilogie qui se respecte un premier pas dans un univers que nous devons découvrir, avec ses règles, ses amis et ses ennemis… Et forcément, avec quelques longueurs. Le choix est fait de suivre les différentes actions au travers des yeux des différents protagonistes et, comme vous le verrez assez rapidement, pas uniquement du côté du Chevalier Rouge.

Néanmoins, même si des longueurs sont inévitables sur un premier volume, que nous ressentons sur une première grosse moitié de ce volume, nous découvrons assez vite que Miles Cameron ne lésinera pas sur les scènes de combat qui sont particulièrement brutales et les scènes bien décrites.  Certains éléments feront aussi penser à d’autres mythes (comme celui d’Arthur bien entendu) ou encore d’autres sagas telles que la Compagnie Noire.

Car nous sommes bien loin des héros habituels, sympathiques et humains…

A noter que Le Chevalier Rouge bénéficie d’une superbe couverture par Didier Graffet.

Bragelonne (Août 2013) – 840 pages – 25 € – 9782352946601

Traduction : Caroline Nicolas
Titre Original : The Red Knight (2012)
Couverture : Didier Graffert

Pour diriger une bande de mercenaires sans foi ni loi, mieux vaut réunir les atouts de la naissance, d’une adresse certaine à l’épée et d’une chance diabolique.
Le Chevalier rouge a les trois, la jeunesse en plus, et il sait déjà en tirer profit.
De retour en Alba après une campagne militaire lointaine, ses mercenaires sont recrutés pour défendre un couvent fortifié ayant fait l’objet de raids sanguinaires.
Mais comme le Chevalier et ses hommes vont le découvrir sans tarder, ce contrat implique des pièges insoupçonnés, les entraînant de batailles en traquenards à l’orée d’une véritable guerre… dans laquelle le Chevalier lui-même a bien plus à perdre que prévu. Car celui qui envoie les créatures du Monde Sauvage décimer les humains pourrait bien connaître son secret le plus sombre…

 

 

Le Chevalier Rouge de Miles Cameron, 8.3 out of 10 based on 7 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *