Le dernier combat de Marc Cantin

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Les maléfices de Halequin 3

Nos héros se sont remis de leurs dernières aventures, mais savent que Mortemain rôde toujours. Alors que Garwalf, Torelle, Sorgho et Quedondi coulent des jours heureux sur une petite île, Arthur aide son père en entrainant l’armée de Papemort.
Mais rapidement, la nouvelle de l’attaque de la cité des elfes par l’armée de Mortemain arrive jusqu’à leurs oreilles…

Là où L’oeil de Bezoard était un peu original et pouvait sur certains aspects plaire aussi bien aux adultes qu’aux enfants (malgré le fait que ce soit très très très facile à lire), et là où cette originalité c’était un peu estompé dans La nuit des ghülls, celle-ci a quasiement disparu dans le troisième volet que voici de cette saga fantasy pour enfants.
Durant une première partie, on s’ennuie même fermement, avant que ne se lance vraiment l’histoire. Alors, on retrouvera ensuite les mêmes ingrédients que dans les deux premiers romans. Mais l’auteur n’apporte rien de neuf. Les réactions des personnages sont prévisibles, maintenant qu’on les connait, et l’histoire l’est tout autant.
Il s’avère pourtant que l’auteur a su apporter plusieurs changements à la fin de l’histoire histoire de, si une suite est faite (ce qui sera sans doute le cas), reprendre un peu à zéro.

Les jeunes enfants qui auront aimé les deux précédents volumes apprécieront sans doute tout autant celui-là, mais alors que certains détails pouvaient plaire aux adultes dans L’oeil de Bezoard, et un peu moins dans La nuit des ghülls, ceux-ci sont ici totalement absent.
Ce roman plaira donc moins aux plus agés.

Nathan (2005)206 pages 9.99 € ISBN : 209-250281-6 Couverture : Jean-Emmanuel Vermot-Desroches

Tandis que Garwalf et Torelle couent des jours heureux et qu’Arthur De Baldaquin s’essaie à discipliner les troupes du roi son père, le sorcier Mortemain met enfin ses terribles menaces à exécution… Non content d’avoir conquis la forteresse des elfes, il s’attaque à présent à la noble cité de Papemort. A la tête de ses guerriers mercenaires – redoutables lorsqu’ils ne se battent pas déjà entre eux -, Mortemain se prépare à détrôner le roi Vassor.
Mais c’est compter sans la détermination des gnomes, menés par leur chef Kornick, grand maître dans l’art de la magie. Ce dernier entraîne avec lui Garwalf, son fils retrouvé. Torelle et Arthur sont de la partie bien sûr, suivis des lutins Sorgho et Quedondi – lorsqu’ils ne sont pas en pleine scène de ménage. Aidés ou bridés par les créatures qui peuplent la forêt d’Halequin – élégants unicornes, nauséabonde fragonne fouette-queue, sympatiques géants ou mystérieuse alliée humaine – parviendront-ils à en finir avec l’infâme Mortemain ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *