le grand dessein de John Marco

des tyrans et des rois 2

Depuis la mort de son souverain, l’empire de Nar se désagrège dans une sanglante guerre civile entre les fanatiques religieux de l’archevêque Herrith et les troupes du comte Biagio. Volant de victoire en victoire, le prélat semble prendre le dessus mais c’est sans compter sur l’ingéniosité de son ennemi. En effet, chef des services secrets, Biagio a un plan et son grand dessein n’en est pas moins de s’emparer du trône en ravivant la renaissance noire.
Pour cela le comte devra se montrer plus machiavélique que jamais et sa revanche englobera tout et n’épargnera personne, surtout pas Richius ! Le chacal de Nar va vite l’apprendre à ses dépens.

«Le grand dessein » fait suite «au chacal de Nar » et reprend les grands thèmes du premier livre en les approfondissant. En parfait humaniste, John Marco dénonce les horreurs de la guerre ainsi que le sentiment de vengeance qui ronge le cŒur des hommes et des femmes. Les thèmes de l’immortalité, de la folie et de la drogue y sont également repris. Comme dans le premier livre, il est difficile de prendre partie pour tel ou tel camp, les 2 parties ayant leur lot d’horreur et d’humanité. L’un des atouts du livre est incontestablement le personnage de Renato Biagio, alors qu’il avait un rôle secondaire dans «le chacal de Nar », il devient dans ce second volume le personnage principal, volant même la vedette à Richius Vantran. Tel Napoléon, il est en effet irrésistible en Machiavel orchestrant une machination assez bien ficelée. On peut remarquer la fin relativement inattendue.
En conclusion, John Marco a concrétisé les espoirs qu’on avait placés en lui. Son humanisme et son pacifique devraient en charmer plus d’un.

Le prince Richius Vantran, le Chacal de Nar, a fui en exil avec sa femme Dyana et leur petite fille Shani. L’empire de Nar se désagrège dans une sanglante guerre civile, entre les fanatiques religieux de l’évêque Herrith qui adorent la Lumière de Dieu, et les fidèles du comte Biagio et de la Renaissance Noire. Richius pense avoir l’occasion de se venger de son ancien ennemi, Biagio, le chef des services secrets impériaux. Mais ce dernier, réfugié sur son île de Crate, prépare ses plans, et son dessein englobe et balaiera tout : les armées, les dieux et les hommes. Car pour Biagio, l’heure de la vengeance a sonné et il n’épargnera personne, surtout pas Richius ! Il compte bien exploiter son unique faiblesse : son innocente petite fille…
Bragelonne (Septembre 2003)444 pages 9.99 € ISBN : 2-914-37055-5
Traduction : Michèle Zacchayus
Titre Original : The Grand Design (2003)

Couverture : de Stéphane Collignon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *