Le Huiti

Les Annales du Disque Monde 2

Suite des aventures de Rincevent et de Deuxfleurs commencées dans la huitième couleur. L’histoire reprend exactement là où elle s’était arrêtée, c’est à dire en plein vide au bord du disque. Mais les deux héros ne resteront pas longtemps en mauvaise posture et vont se retrouver téléportés dans une forêt où les arbres parlent.

Que s’est il passé ? C’est l’In-Octavo, le livre de magie qui contient les huit sortilèges les plus puissants du Disque Monde (enfin plus exactement sept, depuis que l’un d’eux s’est réfugié dans le crâne de Rincevent) qui a «corrigé » la réalité afin de préserver le huitième sortilège. C’est ce que vont apprendre les mages de l’Université. En même temps, ils sauront que les huit sortilèges doivent être prononcés ensemble afin d’éviter la fin du monde.

Profitant de cette échéance, Trymon, un enchanteur aux mauvaises intentions, va tenter de mettre la main sur Rincevent et le sortilège contenu dans sa tête afin d’acquérir le pouvoir absolu.

Ainsi commence les nouvelles aventures de Rincevent, qui va tout faire pour revenir à l’Université afin de sauver le monde, tout en échappant à ses poursuivants.

GIL :
On retrouve avec plaisir Rincevent et Deuxfleurs pour une nouvelle suite d’aventures loufoques, et cette fois-ci il y a un monde à sauver. Deuxfleurs est toujours aussi ébahi par tout ce qu’il rencontre et Rincevent toujours aussi lâche. C’est dans ce tome que le bibliothécaire de l’Université est transformé en sin… euh, en orang-outan. Si vous avez lu le premier, vous ne pourrez pas passer à côté de celui-ci.

ETIENNE :
efefctivement, dans la droite lignée du tome un : toujours aussi sympa mais toujours aussi court. Quelques nouveaux personnages qui restent assez secondaires et toujours les 2 principaux, loufoques et attachants.

Pocket n°5761 (Octobre 1997)255 pages 5.50 € ISBN : 2-266-07155-6
Traduction : Patrick Couton
Titre Original : The light fantastic (1986)

Couverture : Josh Kirby
l’Atalante 1993

Laisser un commentaire