Le Jour des Fourmis de Bernard Werber

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 7.0/10 (1 vote pris en compte)

Les Fourmis 2

Nous sommes à Bel-O-Kan, cité centrale de la fédération des fourmis rousses. Chli-Pou-Ni, qui est le nom de reine de 56è femelle déjà rencontrée dans le premier volume de cette trilogie, est maintenant à la tête de la cité. Sa mère est morte quand deux enfants ont mis le feu à la fourmilière alors que Chli-Pou-Ni allait l’attaquer. Elle commence par apprendre que les fourmis aux odeurs de roches ont créé une cité au sein de la cité. Elle sera encore plus surprise quand elle apprendra que ces fourmis sont en contact avec des doigts (appelation donnée aux hommes) grace à une fourmi sans odeur : le docteur Livingstone, interface entre les hommes et les fourmis, permettant de traduire en odeurs (moyen de communication des fourmis) les mots des hommes et inversement. Première décision de la reine, cesser de nourrir les doigts : après tout, ils sont responsables de la mort de la précédente reine et qui plus est par un moyen que tous les insectes ont décidé d’abandonner le feu. Pourtant, cette décision est dure à appliquer, car des rebelles apparaissent, certaines mêmes faisant passer leur existence avant celle de la communauté : c’est l’apparition des déistes persuadés que les hommes sont des dieux. Deuxième décision, lancer une croisade pour détruire les doigts. A sa tête, nous retrouverons 103683è, seule fourmi de Bel-O-Kan à avoir vu le bout du monde. Pour l’accompagner, il y aura des scarabées (tout récemment dressés par les fourmis), des mouches… L’aventure commence. Pour le groupe coincé en dessous de la fourmilière, l’affaire prend mauvaise tournure : la nourriture manque et il devient de plus en plus difficile de vivre ensemble. Pourtant, ils vont essayer de trouver une solution pour résoudre cette crise. Et qui dans le groupe à insuffler la religion dans la fourmilière ? Les 17 personnes vont devoir apprendre à communiquer par la pensée pour limiter au maximum de bruler de l’énergie inutiliement. Troisième niveau du livre : des chimistes se font assassinés et tout porte à croire au crime parfait. Les personnes sont retrouvées enfermées chez elles, un masque de terreur sur le visage et aucune trace d’effraction, rien. Ce sera donc un début d’enquête très difficile pour le commissaire Méliès, spécialiste des affaire tordues d’autant que Laetitia Wells, fille d’Edmond Wells, lui mets des batons dans les roues.

Tout aussi passionnant que le premier. Des informations complémentaires s’ajoutent à celles du premier. L’intrigue est bien menée, et nous sommes bien en peine de suivre. Le denouement approche, c’est le temps de la guerre insectes-hommes. Et nous verrons des unions insolites ! A lire absolument !!!


Le Livre de Poche ISBN : 2-253-13724-3
Albin Michel 1992

Le Jour des Fourmis de Bernard Werber, 7.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *