Le Livre de Poche – Parution Avril 2012

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)
  • Le Puits de l’Ascension (Fils-des-Brumes – Tome 2) de Brandon Sanderson :

Le Seigneur Maître est tombé.
La guerre peut commencer.
En mettant fin au règne brutal et millénaire du tyran, ils ont réalisé l’impossible.
À présent, Vin la gamine des rues devenue Fille-des-Brumes, et Elend Venture le jeune noble idéaliste, doivent construire un nouveau gouvernement sur les cendres de l’Empire. Mais trois armées menées par des factions hostiles, dont celle des monstrueux koloss, font le siège de Luthadel. Alors que l’étau se resserre, une légende évoquant le mystérieux Puits de l’Ascension leur offre une lueur d’espoir.
Et si tuer le Seigneur Maître avait été la partie la plus facile ?

  • Cowboy angels de Paul Mcauley : 

1966. Sous la présidence de Nixon, les États-Unis ouvrent des « portes de Turing » sur des univers parallèles : là, l’Amérique est communiste ; ailleurs, elle a été envahie par diverses puissances.
Autant d’uchronies.
L’Amérique de ce Nixon, la Réelle, impose à ces versions sa conception musclée de la démocratie avec les Cowboy Angels, suivis par des expéditions militaires.
Jimmy Carter, élu, décrète la paix. Toutes les forces sont rapatriées sur la Réelle, et les Cowboy Angels mis à la retraite.
Adam Stone, un vétéran, est rappelé : un autre vétéran, Tom, est accusé d’avoir assassiné dans six univers différents six versions d’une mathématicienne spécialisée dans les portes de Turing.
Pourquoi ?
Dans ce thriller étourdissant, Paul McAuley mêle uchronies, univers parallèles, voyages dans le temps et action débridée. Un road movie d’une violence extrême, qui traverse plusieurs versions de l’Amérique.

  • Sans âme de Gail Carriger

Miss Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales.
Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui ne lui avait même pas été prés enté !
Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau, compliqué, écossais et loup-garou – est envoyé par la reine Victoria pour démêler l’affaire.
Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Mais que se trame-t-il réellement dans la bonne société londonienne ?
Vampires, loups-garous et aristocrates : un réjouissant mélange de romanesque et de fantastique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *