Le Maître des tours de Merle de Jean-Luc Marcastel

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Louis le Galoup – Tome 3

La situation devient de plus en plus compliqué pour le petit groupe de Louis, pourchassé par les émissaires du Vicomte de Marsac. Et là c’est tout autant Malemort que le Siblaire.

Pourtant, la prochaine étape, seul Louis peut la réaliser : il doit, comme l’avait demandé Thierry, se rendre aux tours de Merle pour rencontrer le maître des lieux Lionel de Roquevieille. Avec lui, il apprendre de nouvelles choses sur le Louvoir et sur la façon gérer sa louverie.

Maistre Lionel de Roquevieille n’est pas quelqu’un de très… sociable. Il n’aime guère les visiteurs inattendus, en particulier en ces temps troublés. De nombreuses personnes, en ce pays, au service de qui vous savez, aimeraient bien savoir sa peau de galoup transformée en col de manteau ou en descente de lit…

Troisième des cinq volumes de Louis Le Galoup, Le Maître des tours de Merle axe le récit sur la prise de conscience de ce qu’est le louvoir et la façon dont il doit être gérer. Nous sentons que Malemort est plus que ce qu’il y paraissait au début et on sent un dénouement assez dramatique à toute cette histoire.

On voit aussi dans ce volume que tout n’est pas perdu puisque certains des personnages les plus sombres sont capables de changer de point de vue et pourquoi ne pas envisager un blanchiment de nombreux galoups ?

Beaucoup de secrets sont cachés au jeune homme… secret qui ne semble faire plus aucun doute pour nous à la fin de ce texte.

Une suite aussi intéressante que ces précédents… Espèrons que le dénouement soit à la hauteur de l’actuel.

Si vous voulez redécouvrir les chroniques des 2 premiers :

Matagot – Nouvel Angle (7 janvier 2010) – 306 pages – 15.00€ -9782354500986

Couverture : Jean-Mathias Xavier

Les mâchoires du piège ont claqué à vide.
Louis et ses compagnons, avec l’aide de leurs nouveaux alliés, ont échappé de peu à Malemort et au Siblaire, les noirs barons du Vicomte de Marsac. Mais on ne peut fuir indéfiniment. Il est temps pour Louis, s’il veut sauver ses amis et le royaume, de découvrir les secrets de ses origines, d’accepter sa double nature et de dompter sa bête intérieure. Pour cela, il doit quitter Séverin et la Roussotte et se rendre, seul, dans une vallée sauvage où, austères et revêches, se dressent les ruines des Tours de Merle.
En ce lieu oublié, il espère trouver Lionel de Roquevieille, l’ami de son père qui, peut-être, pourra lui apprendre à maîtriser son don. Mais ce maître galoup, au pelage aussi noir que blanc, n’aime guère les visiteurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *