Le Miroir aux Eperluettes de Sylvie Lain&eacture;

Toutes les histoires réunies dans ce recueil sont des récits de rencontres douces, qui se font sans violence apparente, mais qui bouleversent profondément les protagonistes, jusque dans la chair.
Je trouve difficile d’avoir un avis « exprimable » sur le recueil, vu que je ne suis pas encore sur de m’en être bien réveillée.

A défaut d’autre chose, j’ai tout de même eut un coup de cŒur pour « thérapie douce » et « un rêve d’herbe ».

“Elle venait presque tous les mercredis, à 5 heures. Une belle femme rousse, avec des jambes interminables. Toujours seule. Jamais je n’avais osé lui parler, encore moins m’asseoir à sa table. Elle m’intimidait.”

En six nouvelles, Sylvie Lainé explore le thème de la rencontre et de l’autre. Même s’il vient d’ailleurs, cela reste toujours une entité, un être à découvrir et peut-être à aimer. Laissez-vous entraîner vers l’inconnu. Il est tout proche. Il nous connaît déjà…

Six textes savoureux de douceur et de précision. Une science fiction sensible, passionnante et intelligente. Née en 1957, Sylvie Lainé a multiplié les nouvelles ces dernières années, accumulant les prix et les récompenses. Voici enfin le premier recueil regroupant une partie de ses meilleurs récits. Contient Un signe de Setty, Prix Rosny aîné 2003.

« Certains écrivent pour changer le monde, ou pour le rendre compréhensible. Sylvie Lainé se contente de cueillir une poignée d’instants, de les lustrer d’un revers de manche élégant avant de les relâcher dans la nature. (…) Et les histoires dont elle nous fait cadeau ne se refermeront jamais tout à fait. »
Extrait de la préface de Jean-Claude Dunyach

Les trois souhaits (ActuSF)90 pages 6.00 € ISBN : 9782952250252 Titre Original : Sylvie Lainé (2008)

Laisser un commentaire