Le Monde des Milles Tortures de Rainer Castor

Atlan 4

Aidé de quelques personnes, Atlan arrive à s’enfuir de Gortavor mais est forcé d’abandonner sa bien-aimée : Farnathia.

Sur les conseils de Fartuloon, il se servira de Kraumonn comme base de repli avant de se diriger vers le monde des 1000 tortures. Sur Kraumonn, il découvrira une guerre entre Maahks et Arkonides : seul survivant, le commandant Morvoner Sprangh se ralliera au jeune prince. En arrivant sur Trumschvaar, il est fait prisonnier mais sur cette planète, la révolte gronde…

Atlan se retrouve enfermé par Parthos avec Kelatos pour que sa loyauté soit teestée, la réussite lui permettrait d’accéder – peut-être au rang d’amiral dans la flotte de Sofgart l’aveugle.

Il s’arrangera pour faire comprendre à Kelatos la prochaine attaque contre le vaisseau pénitentiaire destiné à les libérer et par la même occasion à tuer Kelatos.

L’attaque a bien lieu et c’est Tirako, l’ami d’Atlan qui la dirige. Après une impressionnante course poursuite, l’attaque sera reporté sur les Maahks qui ont décidé d’attaquer à ce moment-là…

Les guerres internes s’estompent donc face à l’ennemi commun de tous les Arkonides : Atlan, après ce combat, réussira à pénétrer sur le vaisseau de Sofgart en qualité de machiniste : a-t-il une chance de sauver sa bien aimée ??

Dans la lignée de la saga de Perry Rhodan, nous retrouvons ici un prince de cristal qui ne se laisse pas compter et pas faire… Un rythme effrené suit le personnage qui devra bravé mille dangers (Tortures ?) pour sauver celle qu’il aime. Le style est fluide et ne nécessite pas beaucoup d’attention mais l’histoire en elle-même est passionnante même si je partais a priori négatif : bah oui une saga parallèle, c’est toujours un exercice périlleux (au niveau des séries voir Buffy et Angel) mais Rainer Castor s’en tire avec brio : chapeau bas et vivement le prochain !!


Fleuve Noir (Juin 2003)312 pages 6.00 € ISBN : 2-265-07565-5
Traduction : Jean Marc Gasser
Titre Original : (0)

Couverture : de Guy Roger
Avis Ciné :
En savoir plus
0000

Laisser un commentaire