Le monde du fleuve de Philip Jos

fleuve de l’eternité (le) 1

Un homme se reveille d’un état de stase, tout autour de lui des millions d’êtres humains, endormis, d’origines différentes, dorment encore. Il essaye de se liberer, mais un vaisseau descend d’une lointaine voute pour venir s’occuper de lui.
Burton dormait encore, le premier homme à avoir contemplé les souces du Nil venait de ressucitér. Lui qui était mort à 69 ans se retrouvait avec son corps de jeune homme, perdu au beau milieu d’une foule bigarée et inconnue. A son poignet pend un cylindre de métal, tout le monde a le même. La foule sort elle aussi de sa torpeur.
Surpise d’être encore en vie, après être tous morts, ils commencnet à se pleurer et à se lamenter. Le jugement dernier leur semble si différent de ce qu’on leur avait promis.
Mort en 1890, burton rencontre un extraterrestre qui lui affirme être mort sur Terre en 2002. Ils s’echappent ensemble de la foule rendue folle par le desespoir, et commencent à explorer leur environnement.
Peu à peu, ils reperent des gros edifices pouvant abriter le cylindre de métal attaché à leur poignet, puis ils ramassent du bois et des ilex pour se faire un feu. Les lions sont lâchés, et les vieux reflexes de survie commencent à revenir au vieil explorateur qu’était Burton.

Tous les morts de la Terre sont ressucités!
Ils se reveillent aujourd’hui au bord d’un fleuve inconnu – sur une ^planète non moins inconnue. Morts dans l’enfance ou très vieux, obscurs ou illustres, ils ont tous à présent 25 ans. Le bel âge…et somme toute la belle vie puisque, au long du fleuve, des “stations” leur proposent nourriture, tabac, alcool, etc.
Un bonheur qui n’empêche pas quelques uns de se poser des questions.
Ainsi Mozart, Cyrano de Bergerac, Tom Mix, chacun à sa manière se demande : qui m’a conduit ici? pourquoi? et jusqu’à quand?

J’ai Lu science fiction 250 pages ISBN : 2-277-21575-9
Traduction : Guy Abadia
Titre Original : To your scattered bodies go (1983)

Couverture : Donald Grant
1979 1971

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *