Le Pacte des Immortels d’Eric Nylund

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.5/10 (10 votes pris en compte)

Eliot et Fiona sont deux jumeaux au caractère bien différent mais vivant tous les deux sous la main de fer de leur grand-mère qui ne leur permet que peu de chose. Tout semble se dérouler dans le meilleur des mondes possibles entre des leçons données par la grand-mère, un travail à l’extérieur, beaucoup de lecture et peu d’oisiveté.

Pourtant, à leur 15ème anniversaire, leur famille se réveille et se rappelle au bon souvenir de la grand-mère.

Règle 55 : Aucun livre, bande dessinée, film ou autre média appartenant au genre de la science-fiction du fantastique ou de l’horreur n’est autorisé. En particulier est interdite toute référence aux pseudosciences (occultisme, alchimie, spiritualité, numérologie, etc.) ainsi que toute mention de mythes antiques ou de légendes urbaines.

Premier volume d’une trilogie à venir, le Pacte des Immortels nous fait découvrir deux jeunes gens qui ne bénéficient pas de la vie idéale du fait d’une éducation très (trop) stricte. Bien entendu, adolescents, on sent la révolte gronder et pensons que la situation pourra très vite évoluer.

Cela arrive lorsque les 2 jeunes gens se retrouvent en contact avec leur famille, qu’ils pensaient être limité à grand-mère et arrière-grand mère.

Le quatrième de couverture révèle une grande partie de l’intrigue puisque tout le questionnement du début est autour de la raison de cette sévérité de la grand-mère, que l’on comprend mieux quand nous faisons la connaissance de la famille (et d’ailleurs des familles) qui se révèlent être des Dieux.  Le parallèle avec l’histoire de Roméo et Juliette n’est bien entendu pas cacher, et il est amusant de voir en plus de la modernisation de la mythologie, la modernisation de cette romance dramatique.

Le récit est plutôt entraînant avec quand même un bémol sur l’échange d’amabilité entre les deux jumeaux qui de drôles au départ devient lassante voire agaçante passé un certain cap mais rappelons qu’il s’agit d’un public “Jeune Adulte”. J’avoue avoir eu plus de facilité à reconnaître les dieux d’une famille par rapport aux autres.

J’attends de voir ce que donnera la suite de ce récit puisque nous finissons ce premier roman à la première épreuve.

Castelmore (9 septembre 2011) – 445 pages – 14,90€ – 9782362310263

Traduction : Emmanuelle Casse-Castric
Couverture :
Titre Original : Mortal Coils (2009)

Deux familles ennemies ont conclu un pacte il y a de cela… plus ou moins l’éternité. Mais l’amour entre deux membres de ces clans rivaux va donner naissance à des jumeaux, et ce dans le plus grand secret. 

Eliot et Fiona vivent avec leur grand-mère et les journées sont à mourir d’ennui : aucune distraction autorisée et un règlement à respecter à la lettre sous peine de sanctions atroces. Mais elle et leur arrière-grand-mère sont leur seule famille.

Sauf que… le jour de leurs quinze ans, un homme frappe à leur porte et prétend être leur oncle. Les jumeaux découvrent alors que leur famille est en parfaite santé, et qu’elle a hâte de les rencontrer… pour les tuer. Eliot et Fiona vont devoir accomplir des exploits héroïques imposés par les dieux et résister aux tentations des enfers pour sauver leur peau et prouver qu’ils méritent de rester en vie. 

Le Pacte des Immortels d'Eric Nylund, 9.5 out of 10 based on 10 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *