Le Paria de Louise Cooper

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Le Maître du Temps 2

Cyllan Anassan est venu dans le nord avec son oncle dans le royaume de Shu-Nhadek : on lui a enseigné l’art des pierres divinatoires et quand elle verra un le fils du Margrave au prise avec un truand lui promettant un avenir brillant, elle ne pourra s’empêcher de l’avertir du charlatanisme…

Le fils du Margrave n’aura de cesse de ce fait de la pousser à lui réveler son avenir, ce qu’elle se refuse à faire car il est plus que sombre : acculée, elle allait commencer à lui dire quand un vortex, déchainement de forces issus d’on ne sait où, arrive et attirée par lui, elle tombera dedans accompagnée de Drachéa, le jeune noble.

Ils atterirront dans la mer et c’est grâce à son courage qu’elle arrivera sur une côte avec le noble où se dresse le chateau. Dans celui-ci  se trouvent tous les initiés qui alimentent quantité de rumeurs ces derniers temps, puisqu’il semble perdu…

Arrivé à la porte, ils se rendront vite compte que quelque chose ne va pas : en fait, Tarod, qui est lié au chaos, a transporté l’ensemble dans un autre plan pour se protéger et Cyllan et Drachéa sont ses deux premiers visiteurs…

Nous replongeons avec Tarod, toujours lié au chaos, dans une aventure où il sera de nouveau aux prises avec des forces qui le dépasse et il fait tout son possible pour rester un adepte du bien malgré les nombreuses trahisons dont il a été victime…

On espère que Cyllan sera sa bouée de sauvetage pour se sortir du chaos mais tout ne se déroule pas comme il le faudrait, et loin de l’en sortir, elle risque de le précipiter encore plus…

Soit, c’est pas facile de gérer une telle ascendance, mais notre héros (à la limite de l’anti-héros d’ailleurs) fait son maximum et les adeptes du bien – nommé le cercle- ne font pas preuve de la clémence qu’il devrait…

L’histoire est mouvementée et bien rythmée ; la violence peut effrayer et certaines scènes le sont particulièrement mais cela est utile à la compréhension des personnages… L’histoire d’amour qui apparait pourrait bien être autant le salut que la chute de Tarod qui n’a eu comme seul tort que de vouloir faire le bien… Quitte à y perdre son âme.

J’ai Lu (Août 2003)319 pages 6.50 € ISBN : 2-290-32586-4
Traduction : Ange
Titre Original : The Time Master Trilogy 2 : The Outcast

Couverture : de Jewel et Frasier
Reclus au château de la péninsule de l’étoile, au sein duquel il a lui-même arrêté le temps pour sauver sa vie, Tarod ne s’attendait guère à recevoir de la visite et pourtant, un vortex rejette sur le rivage Cyllan et Drachea, un jeune hobereau, au pied de la forteresse du Cercle. Pour l’initié, l’arrivée dans sa prison de cette jeune roturière dont il a déjà croisé le chemin représente un double espoir : celui de retrouver sa pierre d’âme et de voir s’achever son exil, mais surtout la possibilité d’oublier Sashka, qu’il aimait mais qui l’a trahi. La liberté et l’amour, tout ce qui manquait au puissant adepte supérieur pour enfin embrasser le chaos et accomplir une destinée à nulle autre pareille.. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *