Le Patriarche de Pierre Grimbert

Les Enfants de Ji 4

La guerre commence à poindre au sein des Hauts-Royaumes provoquées par une alliance surprenante entre Agenor de Lorelia et Sombre… Alliance qui va entraîner tous les peuples dans la tourmente.
Sombre trouve en Agenor ce qu’il n’avait jamais trouvé encore chez les humains. Une personne qui souhaite réellement sa réussite au-delà de ses ambitions personnelles.

De leurs côtés, les héritiers sont toujours à la recherche de leurs parents et doivent composer avecen plus de leur ennemis “extérieurs”, leurs problèmes au sein du groupe : la voix de plus en plus présente dans l’esprit de Cael, la “divinisation” d’Eryne,…

De grandes révélations vont encore survenir !

Encore une fois ratée !!! On espèrait apprendre encore une fois le nom de l’Adversaire mais il semble bien que Pierre prenne un malin plaisir à nous refuser cette information… Ce qui nous frustre un peu reconnaissons-le !
Néanmoins, à défaut de ce nom essentiel à la suite de la quête, nous en apprenons plus sur l’origine du dédoublement de l’esprit de Cael et aussi sur l’évolution d’Eryne.
Pire les informations que nous apprenons nous rende encore l’avenir plus improbable et deviennent inquiétante : le tout prend une tournure fataliste, déprimante…
J’espère – et je pressens – que nous allons avoir un retournement de situation parce que sinon c’est mal parti !!!
Certains points m’avaient semblés “un peu facile” comme le retour de Niss mais à bien y réfléchir, quel autre moyen y avait-il de déclencher l’acceptation d’Eryne ??
Bref, j’ai encore été emballé par ce volume et je n’ai qu’un regret : devoir attendre juin pour avoir la conclusion…

Alors que la guerre menace d’embraser les Hauts-Royaumes et de bouleverser l’équilibre du monde connu, les héritiers fuient toujours les nombreux ennemis que Sombre a lancés sur leur piste. Le moment approche pourtant où le démon et l’Adversaire devront affronter leurs destins liés, décidant ainsi du sort de l’humanité…même si les fugitifs sont encore loin d’y être préparés. Trop de mystères planent encore sur leur quête, les portes du Jal ! Les réponses pourraient venir du savoir des Ethèques, Cette civilisation dont le berceau semble se situer sous la Sainte-Cité…
En attendant de connaître celui d’entre eux qui devra mener l’ultime combat, les membres du groupe affûtent leur courage et poursuivent la lutte contre leurs propres fantômes. Mais ont-ils la moindre chance d’emporter la victoire, face à des forces et des sentiments qui les dépassent ?

Octobre Croix de Fée (Novembre 2005)263 pages 9.99 € ISBN : 2-915-62108-X Couverture : de Julien Delval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *