Le Pistolero de Stephen King

La Tour Sombre 1

Le pistolero, dernière espoir d’un monde en déliquescence, traque sans relâche l’homme en noir qui semble avoir un rapport certain avec les changements que subit le monde de Roland…
La poursuite se fera à travers monts et vals (si on peut le dire ainsi) et nous découvrirons au fur et à mesure, l’histoire de cet homme qui met un point d’honneur à rejoindre la Tour Sombre…

Cette version est une version remaniée par l’auteur pour correspondre plus à la mentalité globale de son oeuvre qui comportera 7 volumes. Les remaniements sont somme toutes minimes, moi qui l’ai lu il y a de cela quelques années, je n’ai pas vu la différence à la lecture mais en lisant le deuxième postface !!
Le personnage de Roland – manifestement au centre de la quête – est étrange et pas forcément recommandable : on est loin du cow-boy sauveur du monde mais plutôt proche, comme beaucoup de personnages de King, d’un homme au passé douloureux et à la mentalité sévère.
Sa rencontre notamment avec l’enfant nous laissera un goût amer, un sentiment d’irréalité et de déception mais somme toute, très cohérent.
Premier volume pour se mettre dans l’ambiance et expliqué le pourquoi du comment de la quête…
Précisions importante, les illustrations sont excellentes 🙂

“L’homme en noir fuyait à travers le désert, et le Pistolero le suivait…” Ce Pistolero, c’est Roland de Gilead, dernier justicier et avanturier d’un monde qui a “changé” et dont il cherche à inverser la destruction programmée. Pour ce faire, il doit arracher au sorcier vêtu de noir les secrets qui le mèneront vers la Tour Sombre, à la croisée de tous les temps et de tous les lieux. Roland surmontera-t-il les pièges diaboliques de cette créature ? A-t-il conscience que son destin est inscrit dans trois cartes d’un jeu de tarot bien particulier ? Le Pistolero devra faire le pari de le découvrir, et d’affronter la folie et la mort. Car il sait depuis le commencement que les voies de la Tour Sombre sont impénétrables…
J’ai Lu (Mars 2005)254 pages 5.80 € ISBN : 2-290-34589-X
Traduction : Marie de Prémonville
Titre Original : The Gunslinger (1982)

Couverture : de Grégoire Hénon et illsutrations de Michel Whelan
Editions J’ai Lu 1992254 pages 20.00 € ISBN : 9782290343173
Quatrième” L’homme en noir fuyait à travers le désert et le Pistolero le suivait… ” Ce Pistolero, c’est Roland de Gilead, dernier justicier et aventurier d’un monde qui a ” changé ” et dont il cherche à inverser la destruction programmée. Pour ce faire, il doit arracher au sorcier vêtu de noir les secrets qui le mèneront vers la Tour Sombre, à la croisée de tous les temps et de tous les lieux. Roland surmontera-t-il les pièges diaboliques de cette créature ? A-t-il conscience que son destin est inscrit dans trois cartes d’un jeu de tarot bien particulier ? Le Pistolero devra faire le pari de le découvrir, et d’affronter la folie et la mort. Car il sait depuis le commencement que les voies de la Tour Sombre sont impénétrables.

Laisser un commentaire