Le prix du pouvoir de Clark Darlton et K.H. Scheer

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Perry Rhodan n°037
Séquence :Cycle 2 – Atlan et Arkonis
Première partie
A Tagnor, un patriote zalitain parvient à abattre celui qu’il croit être l’amiral Calus, en réalité le sergent Osega. Cet acte héroïque porte un rude coup à l’opération terrienne. L’Émir doit escamoter le corps du sergent afin d’éviter tout risque d’autopsie, et Goratchine détruit le vaisseau-robot qui devait le ramener sur Arkonis.
Un nouveau contingent de conscrits est embarqué pour Arkonis. Cette fois, Rhodan et les Terriens grimés en Zalitains en font partie. Au terme du voyage, une déconvenue les attend : ils n’ont pas atterri sur Arkonis, mais au camp d’instruction de Naator, une lune de la cinquième planète du système. Les futurs soldats doivent se soumettre à un nouvel examen médical plus approfondi que sur Zalit, et cet examen est mené par des Arras, les Médecins Galactiques. Les Terriens risquent d’être immédiatement reconnus, soit par un test d’intelligence, soit à la radiographie. André Lenoir doit prendre les Arras sous contrôle mental.
Pour lui en donner le temps, les téléporteurs vont mener des opérations de sabotage sur Naator. Suite à ces attentats, l’organisation du camp est modifiée et les visites médicales suspendues. Lenoir met ce délai à profit pour prendre sous contrôle les Médecins Galactiques. Cela fait, les sabotages peuvent enfin cesser et les examens médicaux reprennent. Les Terriens passent inaperçus suite à l’excellent travail de Lenoir. Entre-temps, les Terriens se voient confier un croiseur de 800 mètres, le Kor-Velete, sous le commandement d’Atlan et de Rhodan.

Deuxième partie :
Sur Naator, l’instruction des nouvelles recrues est terminée. En ce 18 mars 2044, le groupe auquel appartiennent les Terriens décolle pour Arkonis III. Devant l’intense activité qui règne sur la planète arsenal, Atlan prend conscience de la tâche titanesque que représente l’administration de l’Empire arkonide, avec toutes ses colonies. Il souhaite ardemment qu’existe le dispositif de sécurité qui permettra de limiter la puissance du Régent et de l’utiliser comme ordinateur administratif.
Le groupe du Kor-Velete est jugé prêt pour le combat. Avant de partir pour le front, les croiseurs doivent d’abord passer au chantier naval. Les équipages bénéficient d’une permission dans une des villes souterraines. Or leurs quartiers sont tout proches des installations du Régent. Rhodan prend sa décision : c’est maintenant qu’il faut frapper. Un groupe de dix hommes va tenter de détruire les centrales énergétiques qui alimentent le grand robot. Mais les Terriens ne pénètrent que dans des installations annexes. Les secteurs vitaux pour le Régent sont protégés par un écran quintidimensionnel infranchissable aux téléporteurs. Le commando doit battre en retraite devant les robots de combat. Le Régent applique des mesures de répression sévères.
Rhodan ordonne à un artificier d’amorcer une bombe arkonide. Atlan veut s’opposer à cette décision pour éviter la désagrégation de l’Empire, mais le Terrien reste sourd à ses arguments et le neutralise. Toutefois, la bombe arkonide n’explose pas à l’heure prévue. Le Régent l’a vraisemblablement repérée à son rayonnement et désamorcée. Les Terriens sont obligés de tenter une sortie, d’avance vouée à l’échec.
Au moment où ils vont succomber sous le nombre, Atlan, désespéré, décline au Régent son identité et ses titres, et lui clame son mépris. À la surprise générale, ses paroles déclenchent le relais de sécurité A-1, qui reconnaît le droit d’Atlan à la succession impériale et relègue le Régent dans un rôle administratif.
Le plan compliqué de Rhodan s’avère un long détour, mais finalement, le but est atteint. Le Régent est destitué, et Atlan est à présent le maître du Grand Empire d’Arkonis.

Un excellent épisode qui conclut l'”affaire du Régent” sur un joli coup de théâtre
Fleuve Noir (1976)0.00 € – ISBN : 2-265-5688-X

Traduction :Ferdinand Piesen
Couverture : Guy Roger
Titre originaux :

  • Kampfschule Naator, Clark Darlton, 1963 de K.-H. Scheer(anoriginal)
  • Der Schlüssel zur Macht, K.H. Scheer, 1963 de Clark Darlton(anoriginal2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *