Le prix du sang de Tanya Huff

Vicki Nelson 1

Vicki, atteinte de rétinite pigmentaire, perd peu à peu la vue. Son handicap l’a poussée à démissionner de son métier de policier… mais elle n’en reste pas moins curieuse…
Quand elle découvre une succession de terribles meurtres, elle se lance dans l’aventure !

Tout d’abord, je tiens à remercier Allan, webmaster de Fantastinet, ainsi que madame Stéphanie Charrier, attachée de presse des éditions J’ai Lu, qui m’ont permis de découvrir cette série de Bit-Lit, rééditée très récemment.

L’écriture de Tanya Huff est très facile, digne d’un roman de Bit-Lit. On est très vite dans l’action et les personnages sont vraiment intéressants.

L’héroïne, Vicki Nelson, est une jeune femme de 31 ans qui ne manque pas de caractère. Ancienne flic, elle a malheureusement préféré démissionner à cause d’une maladie dégénérative, la rétinite pigmentaire, qui la rend aveugle petit à petit. Elle n’a, malgré tout, pas perdu le goût des enquêtes et reste au courant des affaires grâce à ses anciens collègues.
Le jour où elle découvre un corps sauvagement égorgé, elle n’hésite pas à chercher de son côté.
Point original pour une série de Bit-Lit, les protagonistes, au départ, ne croient pas au surnaturel. Néanmoins, le fantastique s’installe très vite quand Henry, créature à longues dents de plus de quatre cent ans qui tente d’empêcher que l’existence des vampires soit découverte, croise la route de Vicki et s’associe à elle.
Henry Fitzroy est un personnage passionnant dont on découvre, grâce à des flash-backs, son immense passé.

L’enquête, dans ce premier volume, est prévisible mais très agréable à lire. J’aime beaucoup le personnage de Vicki et son handicap lui donne une certaine originalité. Quant à la relation qui s’installe entre elle et Henry, elle est digne de celle entre Jaz et Vayl chez Jennifer Rardin ! (^-^) Une nouvelle série de Bit-Lit à découvrir pour tous les amateurs du genre.

Soudain, un cri horrible retentit dans une station de métro déserte. Vicki Nelson se précipite. Trop tard. La victime est morte, la gorge déchiquetée. Vicki entrevoit une silhouette fantasmagorique qui disparaît dans le tunnel. D’autres victimes exsangues sont découvertes, et on chuchote qu’il y aurait un vampire à Toronto ! Ex-flic devenue détective privée depuis qu’elle est atteinte d’une maladie dégénérative qui la prive peu à peu de l’usage de la vue, Vicki décide de mener une enquête parallèle à celle de la police. Les vampires n’existent pas, il doit y avoir une explication rationnelle. Mais, lorsque Vicki se verra proposer l’aide de Henry Fitzroy, séduisant écrivain âgé de quatre cent cinquante ans, toutes ses belles certitudes vacilleront…
J’ai Lu Darklight (9 mai 2010)316 pages 6.00 € ISBN : 9782290022740
Traduction : Patricia Ranvoisé
Titre Original : Blood Price (2007)

Couverture : Plainpicture-Arcangel-Dave Wall

Laisser un commentaire