Le Sang des Anges de Nalini Singh

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Chasseuse de Vampires, tome 1

L’écriture de Nalini Singh est agréable et propose des idées originales ; néanmoins, elle a tendance à trainer en longueur au niveau de la narration et des dialogues, au travers de situations qui ne font pas toujours avancer l’intrigues. J’ai d’ailleurs été un peu perdue au départ face aux motivations des archanges, par qui Elena Deveraux est engagée ; une fois révélée, ces motivations m’ont paru décalées mais crée une série de bit-lit ponctuée d’érotisme. Cela ne tient qu’à moi mais j’ai trouvé que ces scènes étaient rarement utiles à l’histoire.

Ce roman a tout de même une qualité : l’originalité du concept de chasseuse de vampires pour Elena. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, elle ne les tue pas d’un pieu dans le cœur mais doit les capturer vivant afin de les ramener à leurs maîtres, les anges ; car les jeunes vampires ont tendance à fuguer. Ce sont donc les anges qui transforment des humains en vampires sur décision des archanges.

Justement, pour sa nouvelle mission, Elena est engagée par un archange et pour retrouver, non pas un vampire, mais un autre archange. Elena Deveraux, pas franchement rassurée, va tout de même se lancer dans l’aventure.

Pour conclure, cette nouvelle série de bit-lit, “Chasseuse de Vampires” part d’une idée originale mais Nalini Singh a tendance à se perdre en longueurs et à survoler ses personnages. Je ne suis pas convaincue par ce premier tome mais je pense qu’il pourra plaire à d’autres lectrices ou lecteurs.

“La tueuse de vampires Elena Deveraux sait qu’elle est la meilleure. Ce qu’elle ne sait pas en revanche, c’est si elle est à la hauteur pour sa nouvelle mission. Engagée par le magnifique et tout aussi dangereux archange Raphaël, un être si meurtrier que nul mortel ne veut attirer son attention, une seule chose est claire: l’échec n’est pas une option … même si la tâche est impossible. Parce que cette fois, ce n’est pas un vampire rebelle qu’elle doit traquer. C’est un archange qui a mal tourné. Ce travail va entraîner Elena au milieu d’un massacre pas comme les autres … et sur le fil du rasoir de la passion. Si la chasse ne la détruit pas, peut-être en sera-t-il autrement si elle succombe au séduisant Raphaël. Car quand les archanges jouent, ce sont les mortels qui paient les pots cassés.”

J’ai Lu (16 mars 2011) – Darklight – 478 pages – 8€90 – ISBN : 9782290022528

Traduction : Luce Michel

Couverture : Ilona Wellmann / Trevillion

Titre VO : Angel Blood : a Guild Hunter novel (2009)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *