Le secret des Âmes-soeurs de Guilhem Méric

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 10.0/10 (2 votes pris en compte)

Myrihandes, tome 1

Je vais commencer par milles mercis aux éditions du Diable Vauvert parce que ce premier tome des « Myrihandes » est gé-nia-li-ssime (^-^)

Guilhem Méric est écrivain mais aussi dessinateur, musicien et scénariste, d’ailleurs, l’adaptation cinématographique du « Secret des âmes-soeurs » est déjà un projet bien avancé. N’hésitez pas à parcourir le site du film, les illustrations sont très sympas : http://www.myrihandes-lefilm.com/home.htm. Son écriture est très agréable, j’ai d’ailleurs dévoré ce livre en 5 heures à peine.

Guilhem Méric a créé un univers fantasy relativement clos dans ce premier tome puisque toute l’action se déroule sur le mont Pan-Kaïa, dont les trois sommets constituent Trois Cités. Les temples, les palais et les toges des habitants rappellent la Grèce Antique, de fait, Guilhem Méric s’est inspiré du mythe platonicien des âmes-soeurs. Ces âmes-soeurs ce sont les Myrihandes, créatures mystérieuses, objet de cultes, que je vous invite à découvrir car elle recèle bien des surprises…

Sisam et Helya sont les deux héros de « Myrihandes« . Une tendre affection les lie depuis qu’ils sont tout petits mais un jour, à l’âge de 10 ans, Helya est brutalement arrachée à la cité de son enfance, Ostacle.

Quinze ans plus tard, nous retrouvons Sisam à Ostacle, beau jeune homme, il effectue honorablement des travaux de restauration au temple. Il semble vivre sereinement mais quinze ans ne semble pas avoir suffit à panser ses blessures. Il n’est pas mon personnage préféré, ce n’est pas vraiment un héros, il est souvent naïf et innocent.

Helya, elle, a en fait été adoptée par le gouverneur de Thrèce, autre des Trois Cités. Lassée de ses obligations, elle est éprise de liberté et s’obstine à ne pas respecter ce que lui dicte son rang. J’ai vraiment adoré cette jeune fille et son fort caractère.

Ces deux âmes-soeurs ne vont, bien sûr, pas pouvoir rester séparées bien longtemps et à l’occasion du 999ème anniversaire des Trois Cités, Helya retourne à Ostacle et décide de retrouver son amour perdu.

« L’un auprès de l’autre, l’autre auprès de l’un, à jamais. L’Amour ne portait même pas de nom. Il était juste là, au creux de leurs mains et de leurs coeurs, dans sa plus innocente nudité, dans toute son humble et pudique splendeur. Il était leur force, leur vérité et leur joie, avant que les abominables Meutes tapies dans la Cité ne les trouvent et ne rompent leurs liens. »

Le roman est divisé en plusieurs parties, les deux premières présentent les lieux et les personnages et, à partir de la troisième, alors qu’Helya et Sisam se retrouvent enfin, le Destin va en décider autrement et débute, alors, une aventure pleine de rebondissements, qui va les séparer de nombreuses fois. Sur fond de manipulation politique, on va de surprises en surprises et il s’avère très très difficile de reposer ce livre !

De nombreux personnages s’ajoutent à l’aventure et chacun a son importance : j’ai aimé la fascinante Oriance, Farf, l’anachrone dont la vie a commencé par la fin ou encore Oros, l’ami fidèle. Beaucoup d’autres vous attendent sur Pan-Kaïa. =)

Pour conclure, ce premier tome de « Myrihandes« est un gros coup de coeur, j’ai plongé dans cette aventure tête la première et j’ai adoré les rencontres que j’y ai faite. Une aventure haletante, épique et fantastique. C’est une trilogie et j’en suis ravie ! (^-^) A ne surtout pas râter…

« Sur la montagne Pan-Kaïa, Sisam et Helya vivent dans les Trois Cités jumelles. Séparés par un destin malheureux, ils se retrouvent quinze ans plus tard pour apprendre qu’ils sont des Âmes-Soeurs capables de faire revivre les Myrihandes, des êtres aux pouvoirs de légende, traqués par le mystérieux seigneur Kryom. Pour libérer les autres Âmes-Soeurs prisonnières, ils vont devoir tout apprendre de ce lien qui les unit et qui pourrait faire d’eux le plus sage et plus puissant des Myrihandes… « 

Au Diable-Vauvert (21 octobre 2010) – 543 pages – 18€ – ISBN : 978-2846262583

Couverture : Didier Graffet

Le secret des Âmes-soeurs de Guilhem Méric, 10.0 out of 10 based on 2 ratings

1 commentaire sur “Le secret des Âmes-soeurs de Guilhem Méric”

  1. Aux lecteurs de littérature de l’imaginaire et aux découvreurs de nouveaux mondes. Vous vouliez connaître la suite de Myrihandes, Alors vite ! Rejoignez sur Facebook le groupe Myrihandes : le tome 2.
    Dès que celui-ci comptera 500 membres, l’auteur Guilhem Méric vous dévoilera ce nouvel opus sur la forme d’une suite de 74 épisodes.

    Voici le lien du groupe : http://www.facebook.com/groups/sagamyrihandes/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *