Le silence des innocents de Troy Denning

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Séquence :Le Retour des Archimages n°3
Galaeron s’est échappé de la cité d’Ombre avec la plupart de ses amis, laissant derrière lui Vala et Malik.
Mais à présent, il est encore plus décidé que jamais à sauver sa cité, ainsi que toutes les personnes auxquelles il tient, et pour ça, il faudra provoquer la nouvelle chute d’Ombre.
Après deux très bons romans, il aurait été dommage que l’auteur termine sa trilogie par un mauvais. Rassurez-vous, ce n’est pas le cas. Même si ce roman est à mon avis moins bon que les deux précédents, car moins accrocheur, il n’en reste pas moins une digne suite, et un très bon roman de la collection.
Alors que dans les deux premiers romans on découvrait petit à petit, avec le personnage, des mystères enfouis depuis des années, dans ce troisième roman, on ne découvre plus rien de nouveau. A présent, il va falloir sauver les Royaumes une bonne fois pour toute du malheur qui s’est abattu sur eux. Pour cela, on peut compter sur de nombreux héros qui apporteront tous à leur manière leur touche à ce combat pour la survie de Toril. Car dans ce roman, on suit de TRES nombreux personnages, disséminés dans toute la région de l’Anauroch ou se déroule l’action. De nombreux personnages auparavant plutôt secondaires prennent un rôle beaucoup plus important ici, alors que le héros Galaeron se fait plus discret, tout en étant toujours tout de même sur le devant de la scène. Et c’est ça la force de ce troisième roman. On suit tous ces personnages comme on a déjà pu le faire devant quelques chef d’oeuvre cinématographiques montrant de la même manière de nombreux personnages. On passe des uns aux autres, en voulant toujours savoir ce qui est arrivé à ceux que l’on vient de laisser pour un chapitre.
Sinon, ce roman décrit de nombreuses discussions de préparation de combat, et de nombreux combats, jusqu’à la “victoire finale”, pour terminer sur un Epilogue qui nous laisse bien penser, comme on aurait pu le deviner, que cette histoire marquera les Royaumes à jamais.
A mon avis bien meilleure que la trilogie des avatars, cette séquence du Retour des Archimages est vraiment incontournable pour tout adepte du monde de Toril.


Traduction :Anne-Virginie Tarall
Couverture :Jon Sullivan

Quatrième : Un prodigieux voyage au coeur du songe…
Là où la magie fait briller l’aventure…

La bataille pour la survie des Royaumes fait rage. Face aux hordes de phaerimms et de tyranoeils, les humains et les elfes – lâchés par les Shadovars, comme on devait s’y attendre – sont au bord d’une défaite qui marquera la fin d’une époque. Pourtant, qu’il est dur de dire adieu à la justice, à la liberté et à la fraternité !
L’elfe Galaeron apprécie moins encore la perspective de se séparer d’une partie de lui-même, menacée de destruction par la magie qui s’est emparée de son âme. Alors que l’univers s’écroule autour de lui, sera-t-il sauvé par l’amour des deux femmes, une elfe et une humaine, qui combattent à ses côtés ? Mais au fond, qu’importe son salut, puisque tout est perdu ?

Fleuve Noir : 2000 – 317 pages – ISBN : 2-265-07825-5 –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *