Le Subtil parfum du soufre de Pierre Bottero

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.0/10 (2 votes pris en compte)

A comme Association 4

Ombe est une agent stagiaire de l’Association, groupe qui permet de gérer la relation pas toujours évidente entre les Normaux et les Anormaux (Loups-Garous, Vampires et autres créatures que nous pensons surgit de notre imagination).

Le noir ne m’effraie pas. La solitude n’est pas liée à la nuit. Elle ne fait pas peur. Elle est juste triste.

Envoyée en mission d’information par Walter, la jeune femme retrouvera sur place Erglung, le troll qui avait déjà tenté de la tuer et qui remet le couvert. Persuadée d’avoir tué le sorcier qui avait ensorcelé la créature, la libérant du même coup du sort qui la poussait à tuer la stagiaire, elle ne devra sa survie qu’au fait qu’elle est incassable.

Une fois cette étape passée, elle va pouvoir enfin tenter d’avoir des informations sur le traffic de drogues qui semble se développer, inhibant la retenue des anormaux.

Deuxième volume des aventures d’Ombe écrit par Pierre Bottero, il s’agira hélas aussi du dernier tome qu’il écrira. Comme le souligne Erik L’Homme à la fin de récit, Pierre et lui devait se retrouver le lendemain de sa mort pour faire la lecture conjointe… Temps qu’il n’a malheureusement pas eu. Il faut tout d’abord dire que, malgré l’absence de relecture conjointe des deux écrivains, les récits sont complémentaires avec L’Etoffe Fragile du Monde que nous avons chroniqué il y a quelques jours et j’ai trouvé l’action plus “emportée” dans ce titre que dans celui d’Erik… Cela est d’ailleurs tout à fait normal puisque nos deux jeunes héros que sont Ombe et Jasper sont des personnalités totalement opposées… et complémentaires !

Nous retrouvons Ombe qui, à son habitude, se retrouve empêtrées dans des histoires d’une compléxité sans nom, comme si elle était totalement incapable de pouvoir faire les choses discrètement au grand dam de Walter son responsable. Et en plus, même dans sa vie privée, ses sentiments la trahissent pour un loup garou !

Franchement, je persiste à trouver l’idée de ce cycle et la façon dont il est mené très sympathique même si Le Subtil parfum du soufre à la particularité d’aller un peu plus temporellement parlant que le pendant d’Erik L’Homme.

Erik va porter la suite de ce récit seul, pour les 4 derniers volumes restants. Je n’ai aucune crainte quand au fait que l’esprit insufflé dans cette première moitié perdure au-delà, rendant hommage ainsi à la mémoire de Pierre.

Gallimard Jeunesse / Rageot (Mars 2011) – 238 pages – 9.90 € – 9782070634675

Couverture : La Maison

Mission : sauver la vie du loup garou et tomber amoureuse.

Les Volumes Précédents :

Interview d’Erik L’Homme : Voir

Le Subtil parfum du soufre de Pierre Bottero, 9.0 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *