Le trône de fer de George R.R. Martin

Le Trône de Fer 1

«L’hiver vient ». Mais cet hiver-là risque de durer plusieurs années.
Et à la fin de l’été, il est temps que le Royaume règle ses comptes. Le roi
Barathéon a pris place sur le trône de fer suite à une guerre meurtrière contre
son cruel prédécesseur. Et depuis, tout n’est que manigances devant lesquelles
le roi se sent impuissant. C’est pourquoi il fait appel à son ami d’enfance,
Eddard Stark, pour le seconder. Ce dernier va devoir plonger dans le nid de
vipères royales et voir sa famille éclatée, les uns apprenant les bonnes
manières de la Cour, pendant que les autres continuent de gouverner tant bien
que mal son domaine du Nord. Mais il en reste un qui, ayant trouvé de nouveaux
frères, mène la garde sur le Mur, à la recherche des premiers signes du froid
hivernal.

Il faut un peu de temps pour plonger complètement dans l’histoire du
trône de fer. Chaque chapitre est écrit selon le point de vue d’un
protagoniste, ce qui contribue peut-être à perdre le lecteur au départ, mais
permet de montrer différentes facettes d’un même événement. Les personnages
n’en prennent que plus de consistance, chacun suivant une évolution qui lui est
propre en fonction de son caractère et de son entourage. Passé quelques
chapitres, l’intrigue et la découverte d’un monde à la fois cohérent et
mystérieux tiennent le lecteur en haleine. Il suffit alors de se laisser porter
et de suivre sa petite voix intérieure qui crie : «Vite, vite, le deuxième tome
! »

Après avoir tué le monarque dément Aerys II Targaryen,
Robert Baratheon est devenu le nouveau souverain du Royaume des Sept Couronnes.
Tandis qu’en son domaine de Winterfell, son fidèle ami le duc Eddard Stark rend
paisiblement la justice.
Mais un jour, le roi Robert lui rend visite, porteur de sombres nouvelles : le
trône est en péril. Stark, qui s’est toujours tenu éloigné des affaires du
pouvoir, doit alors abandonner les terres du Nord pour rejoindre la cour et ses
intrigues. L’heure est grave, d’autant qu’au-delà du Mur qui protège le royaume
depuis des siècles, d’étranges créatures rôdent…
George R.R. Martin, scénariste et producteur au cinéma et à la télévision de
nombreux films et feuilletons, est également l’auteur de plusieurs romans à
succès (Chanson pour Lya, Armageddon Rag). Le trône de fer est une grande saga
épique, dans la ligné des Rois maudits et d’Excalibur.

J’ai lu n°5591 Fantasy (Janvier 2001)480 pages 7.80 € ISBN : 2-290-30286-4
Traduction : Jean Sola
Titre Original : A game of thrones – Song of ice and fire (1996)

Couverture : d’Olivier Frot
Editions Pygmalion 1998

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *