Le village au bout du monde de Jean-Luc Marcastel

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.5/10 (2 votes pris en compte)

Louis le Galoup – 1 (Les chroniqus d’Occitàna)

Le jeune Louis, est le cadet des enfants d’un petit seigneur du bout du monde, dans un village proche de la Brèche du Diable. La vie qu’il mène, lui et son aîné Séverin, auprès du seigneur est éprouvante tant leurs parents les marginalisent par rapport aux deux aînés. Le jeune garçon est en plus victime de cauchemars de plus en plus fréquent le mettant en scène en train de tenter de sauver sa vie face à des Galoups, ces monstres issus de la Brèche qui sont entre Homme et Loups.

Le cycle de Louis Le Galoup compte 5 volumes que nous allons vous présenter dans les semaines à venir. Ce premier volume, Le Village au bout du monde, nous montre une France alternative, victime des années auparavant d’un évènement ayant entraîné l’apparition d’une Brèche dans le sol importante et qui transforme le vivant (Hommes, Animal ou Végétal) en créature monstrueuse.

Jean-Luc Marcastel va dans cet opus nous présenter cette France alternative, et nous présenter aussi le contexte politique et les personnages. Nous n’irons pas beaucoup plus loin que la découverte par Louis de son pouvoir et de ses adversaires. Pourtant, on accroche rapidement à ce récit, écrit dans un language plutôt ancien (s’agit-il réellement de la langue d’Oc ?) et une fois finit la dernière page, on se tourne déjà avec envie vers le deuxième personnage.

Nous prenons conscience que nous allons suivre un parcours initiatique puisque le jeune Louis va devoir apprendre à maîtriser son pouvoir et à vivre avec, tout en participant à la révolte sur le territoire.

Des références sont présentes (comme dans cette scène de la première guerre Hommes – Galoups qui ne peut que faire penser à Roméo & Juliette) et vous prendrez plaisir à suivre l’univers de Jean-Luc même si vous n’êtes plus un enfant.

Matagot – Nouvel Angle (Mai 2011) – 290 pages – 15.00 € – 6452354501693

Illustrations : Jean-Mathias Xavier

La nuit, le feu, une grande forteresse assaillie, une créature monstrueuse, un loup terrible, un loup debout… un galoup.

Tel est le cauchemar qui hante Louis, dans son village au bout du monde, près de la Grande Brèche et de sa lueur maudite…

Derrière le simple garçon des montagnes, un autre se cache, plus griffu, plus sauvage, plus loup, qui attend son heure…

Mais cet autre sera-t-il assez fort pour sauver son frère Séverin, l’impétueuse Roussotte, et le royaume ? Car le Vicomte de Marsac et ses barons maléfiques se sont emparés du pouvoir et comptent bien le garder.

Le village au bout du monde de Jean-Luc Marcastel, 9.5 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *