L’Ecole de la Nuit de Deborah Harkness

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Le Livre Perdu des Sortilèges, tome 2

Déjà plus d’un an d’écoulé depuis le premier tome. Il fallait bien ce temps à Deborah Harkness pour écrire un ‘pavé’ aussi délicieux ! Pas moins de 540 pages mais que je n’ai absolument pas vu passer.
C’est très bien écrit, l’humour est délicat et les connaissances en histoire de l’auteure enrichissent grandement l’histoire.

 

Dans ce deuxième tome, Diana et Matthew entament une fuite au coeur du XVIème siècle, dans l’Angleterre Elizabéthaine, toujours à la recherche de l’Ashmole 782 mais aussi des pouvoirs de Diana.
Diana va devoir apprendre à composer avec les moeurs de l’époque, de quoi faire naître quelques scènes très drôles. Heureusement, Matthew connaît l’époque et va faire jouer ses connaissances pour aider sa compagne. Notamment grâce à ‘l’école de la nuit’, une mystérieuse congrégation dont Matthew fait partie.
Mais il ne s’agit pas seulement de voyage dans le temps, Diana et Matthew vont aller de l’Angleterre à la République Tchèque, en passant par la France où j’ai apprécié retrouver des lieux connus. Que ne feraient-ils pas pour l’Ashmole 782 !!!

 

Ce tome développe grandement le personnage de Matthew ; son passé, qu’il confie à Diana, ses doutes, ses blessures.
C’est aussi l’occasion pour Diana de découvrir l’étendue de ses pouvoirs… Hahaha !
Ils vont aller de rencontre en rencontre, c’est passionnant et intrigant.

 

A noter que ‘l’école de la nuit’, qui constitue pourtant le titre, reste un grand mystère… qu’importe, c’était le titre original choisi par Deborah Harkness mais les éditions anglaises ne l’ont pas utilisé, alors il est parfait ! ^^

 

Pour conclure, je suis consciente de rester vague en ce qui concerne l’intrigue de « L’École de la Nuit » mais, comme le premier tome, il se passe tellement de choses que je risque de rapidement vous spoiler. Sachez en tout cas que j’ai a-do-ré ; si vous avez apprécié le premier, vous serez conquis par celui-ci (^-^) Deborah Harkness est une excellente conteuse. Vivement le troisième et dernier tome !

 

Orbit (septembre 2012) – 552 pages – 19€90 – ISBN : 9782360510689

« Diana Bishop, jeune historienne héritière d’une puissante lignée de sorcières, et le vampire Matthew Clairmont ont brisé le pacte qui leur interdisait de s’aimer. Quand Diana a découvert un manuscrit alchimique à la bibliothèque d’Oxford. Elle a déclenché un conflit millénaire. La paix fragile entre les vampires, les sorcières, les démons et les humains est désormais menacée.
Déterminés à percer le mystère de l’Ashmole 782, le manuscrit perdu, et tentant d’échapper à leurs ennemis, Diana et Matthew ont fui Londres… en 1590. Un monde d’espions et de subterfuges, qui les plonge dans les arcanes du passé de Matthew et les confronte aux pouvoirs de Diana.
Et à l’inquiétante École de la Nuit. « 

Traduction : Pascal Loubet

Couverture : Constance Clavel

Titre VO : Shadow of Night (2012)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *