L’Empire Ultime de Brandon Sanderson

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 10.0/10 (2 votes pris en compte)

Fils-des-brumes 1

Depuis mille ans, depuis la catastrophe qui a détruit le monde, des cendres tombent du ciel et les fleurs ne poussent plus. La population-les skaa- a été réduite en esclavage et vit dans la terreur que lui inspire le Seigneur Maître, dont le pouvoir est absolu. Et puis alors que tout espoir semblait à jamais perdu, un skaa bâtard est trahi, enfermé et torturé dans la prison la plus sordide de l’Empire. Là, il découvre qu’il est un Fils-des-Brumes et qu’il détient des pouvoirs magiques, habituellement réservés aux nobles. Il s’enfuit et décide alors de recruter l’élite du monde d’en bas, brigands et criminels, mais aussi les plus intelligents et les plus fidèles des allomanciens (mages). Son rêve ? Non pas simplement le plus gros cambriolage de toute l’histoire connue, mais la chute du despote lui-même ; non pas l’accomplissement d’une prophétie, mais une révolution.

Avec l’Empire Ultime, Brandon Sanderson signe un chef d’Œuvre de la Fantasy. Préparez-vous pour une aventure palpitante, un scénario prenant, plein de panache et d’originalité. Tout d’abord, l’univers sombre et ténébreux de ce roman est décrit avec une finesse admirable. On ressent viscéralement l’ambiance de désespoir qui accable les citoyens de l’Empire Ultime. Brumes terrifiantes et pluie de cendres, cités sinistres et poussiéreuse, esclavage, le décor est soigneusement planté. Les rouages politiques et sociaux sont parfaitement dépeints : castes, familles de la noblesse, inquisition, ministère de Fer. Heureuse surprise, la problématique des héros est singulière et ambitieuse : organiser à la fois un cambriolage et un coup d’état dans le fief du Seigneur Maître de l’Empire Ultime. La trame du récit sait respecter les archétypes qui font la saveur de la Fantasy, tout en les détournant largement et d’une façon très agréable. Les personnages principaux sont très attachants. J’ai particulièrement apprécié, Vin la jeune voleuse, sensible, fragile et mystérieuse. Mais le protagoniste le plus fascinant est sans conteste le héros central : Kelsier. Cet homme au passé trouble, possède courage, puissance magique et charisme mais aussi un petit grain de folie qui le rendrait presque inquiétant, si on ne ressentait pas la générosité de son cŒur brisé. L’Allomancie, la magie élaborée dans ce roman, est d’une rare ingéniosité. Les secrets de son fonctionnement occulte sont expliqués avec une précision qui la rend à la fois crédible et fascinante. Les scènes de combat impliquant l’art de l’Allomancie sont véritablement étourdissantes, empreintes de réalisme et spectaculaires. Ce roman porte indéniablement toutes les caractéristiques visuelles et dynamiques d’une Œuvre cinématographique. Une adaptation au grand est écran est d’ailleurs en cours de préparation. Enfin, le scénario à tiroirs de cette Œuvre magistrale vous réserve de beaux rebondissements inattendus ! Voici donc le premier tome flamboyant d’une trilogie qui fera date dans l’histoire de la Fantasy ! Ecrit dans un style limpide, l’Empire Ultime s’impose comme un des événements majeur de cette année littéraire. 600 pages de rêverie et d’aventure qui se lisent toutes seules, servies par une traduction impeccable de Mélanie Fazi !

Vin ne connaît de l’Empire Ultime que les brumes de Luthadel, les pluies de cendres et le regard d’acier des Grands Inquisiteurs. Depuis plus de 1000 ans, le Seigneur Maître gouverne les hommes par la terreur. Seuls les nobles pratiquent l’allomancie, la précieuse magie des métaux. Mais Vin n’est pas une adolescente comme les autres. Et le jour où sa route croise celle de Kelsier, le plus célèbre des voleurs de l’Empire, elle est entraînée dans un combat sans merci. Car Kelsier, revenu de l’enfer, nourrit un projet fou : renverser l’Empire.
Orbit (Mars 2010)600 pages 9.99 € ISBN : 9782360510108
Traduction : Mélanie Fazi
En savoir plus

L’Empire Ultime de Brandon Sanderson, 10.0 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *