Les Cent Mille Royaumes de N.K. Jemisin

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

La trilogie de l’Héritage 1

La trame magique de ce premier roman de la trilogie de l’héritage est tissée comme un sortilège enivrant. J’ai été emporté comme dans un souffle dés les premiers chapitres. Son thème le plus ambitieux : des êtres humains qui côtoient les dieux, les dirigent et les utilisent comme des armes toutes puissantes  ! L idée est originale et surprenante mais c’est avant tout le traitement psychologique de l’intrigue qui est remarquable. NK Jemisin écrit avec une fluidité et une aisance stylistique inattendus. Les pages se tournent toutes seules. L’atmosphère de la cité miraculeuse de Ciel nous plonge dans une rêverie profonde. L’art de la description est déployé avec une sobriété poétique qui nous transporte dans un univers totalement décalé d’une sombre féerie. Les personnages principaux sont très attachants, des mortels torturés mais aussi des dieux vénéneux et énigmatiques  ! J’ai particulièrement apprécié la profondeur psychologique de l’héroïne dont l’âme se dévoile peu à peu, subtile, ambigüe, humaine.  C’est une Fantasy très riche que nous offre l’auteur qui ose sortir des sentiers battus des hauts faits de guerre pour pénétrer dans la matière plus trouble d’une intrigue en forme de labyrinthe psychique . Yeine est une jeune femme sauvage, droite et pure qui se retrouve plongée dans un univers de conspiration et de doutes qui lentement déteignent sur sa personnalité. Elle a été choisie pour la succession de son mystérieux grand père, l’être qui commande au monde tout entier. Elle se retrouve entre les feux de deux rivaux qui connaissent tout les rouages de la politique et de la manipulation. Elle a pour seuls alliés des dieux asservis qui n’en restent pas moins fous, dangereux, insaisissables, séduisants et fascinants. Les rapports qui s’établissent rapidement entre la future héritière et les dieux de l’obscurité sont extrêmement complexes et délicieusement mystérieux. Elle qui doit devenir la servante ultime d’Itempas le lumineux se retrouve irrémédiablement liée aux puissances divines du royaume de la nuit. Je vous recommande vivement les aventures de cette héroïque barbare déracinée que l’on plonge dans un univers d’un luxe somptueux mais sulfureux. Si vous aimez les livres nuancés, fins, travaillés, vous ne regretterez pas de plonger dans cet univers déboussolant. Un premier roman, un joyau d’orfèvre, délivré par une femme débordant de passion et  pétrie de talent.

Orbit (Novembre 2010) – 19,00€ – 323 pages – 9782360510238

Mon nom est Yeine et j’ai dix-neuf ans. Je suis membre du peuple darrène, au nord des Cent Mille royaumes. Une barbare. Il y a un mois, ma mère a été assassinée. Elle était l’héritière des Arameris, la plus puissante famille du monde. Ce matin, j’ai reçu un message de l’empereur, mon grand-père : une invitation à venir séjourner à Ciel, le palais familial. Plus qu’une invitation, un ordre.

Je veux découvrir pourquoi ma mère est morte. Même si on ne revient jamais de Ciel.

Mini-Biographie : N. K. Jemisin est psychologue et vit à Brooklyn. Bloggeuse engagée, antiraciste et féministe,  elle écrit depuis l’âge de 10 ans. Les Cent Mille Royaumes est son premier roman – le fruit délicieux d’une future grande voix de la fantasy!

Traduction : Alexandra Maillard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *