les chasseurs de Didier Quesne

sanglornis prima 1

A la lecture du quatrième de couverture, on peut penser avoir affaire à un nouveau classique du cinéma d’action américain du style “Alien” ou “Resident evil”. Il est vrai que ce livre s’inspire beaucoup des 2 premier cités. Tout d’abord des créatures génétiquement modifiées s’échappent d’un laboratoire tenu par une multinationnale jouant aux apprenti sorciers. Ensuite, un groupe d’humains devenu des proies résiste face à des prédateurs ultimes. Enfin, l’histoire montre l’incapacité des humains à s’unir contre une menace qui elle, est solidaire.
Quel est l’intérêt de cette histoire me direz vous?
En premier point: pour la touche française. Didier Quesne imagine quelle réponse apporterait l’administration française face à une terrible menace et son inaction fait froid dans le dos surtout qu’elle est réaliste.
Deuxième point: ce livre n’est que l’introduction d’une série montrant une grande évolution dans l’humanité, autant dire que ça promet.
Troisième point: l’auteur sait raconter une histoire, on y croit et on a du mal à lacher une page. Ce n’était pas gagné d’avance tant ce thème est écoulé.
A noter: Contrairement à Resident Evil, Il n’y a qu’une seule réelle scène d’horreur dans ce livre mais elle est de taille, j’en frissonne encore 🙂

Laure est une étudiante en biologie qui s’inquiète des manipulations génétiques qui sont entreprises dans le laboratoire où elle fait son stage. Une nouvelle race hybride (les Sanglornis Prima) est en train de prendre vie et se transforme bientôt en monstre dont l’intelligence égale la soif de sang.
Et lorsque les spécimens de laboratoire s’échappent, la chasse commence.
Mais qui est le gibier ? et qui sont les chasseurs ?

Nestiveqnen 267 pages 9.99 € ISBN : 2-910899-41-1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *