Les Derniers Hommes de Pierre Bordage

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.0/10 (1 vote pris en compte)

Après qu’une guerre est pratiquement anéanti toute vie sur terre, les hommes ont repris le nomadisme et cohabitent par un système de troc, certains groupes ayant la charge de fournir l’eau, les Aquariotes d’autres les armes, etc… Ils doivent pour survivre s’inquièter non seulement des autres tribus, mais aussi de l’eau empoisonnée au cours de cette 3ème guerre mondiale ainsi que des Solbots, soldat robots ayant survécu aux affrontements ou encore aux animaux GM (Génétiquement Modifiés) qui peuvent entraîner une mort immédiate.
Pourtant, l’équilibre est en voie d’être rompu, d’étranges rumeurs cours annonçant la disparition de tributs entières à l’ouest. Solman le Boiteux, un clairvoyant, se retrouve au centre de l’action et va devoir guider tout un peuple.

Réédition au Diable Vauvert d’un des meilleurs récits à mon avis de Pierre, qui nous dresse le paysage d’un monde post-apocalyptique dans lequel les hommes ont fait montre d’une extrême ingéniosité pour détruire la planète. Tous les éléments se cumulent pour rendre la vie des derniers hommes impossibles, obligés d’être sur leurs gardes 24h/24. Le monde décrit par Pierre est inhospitalier, violent, effrayant et sonne pourtant vrai !
Loin d’avoir compris de leurs erreurs, nous verrons que certain de nos “descendants” persistent à vouloir contrôler leurs compatriotes, quitte pour cela à mettre en péril leur propre avenir.
Solman le boiteux fait figure d’exception dans cette toile, doté d’un don de clairvoyance et en même temps physiquement handicapé : il reste droit dans ses principes même quand cela le met en difficulté vis-à-vis de ces compagnons. Pourtant rejeté pour un mal similaire, sa relation avec la guerisseuse atteinte d’un mal génétique incurable ne cessera de se dégrader montrant qu’un Homme reste un Homme.
Beaucoup de profondeur dans ce roman même si j’ai trouvé que ça manquait un peu d’espoir.

Dans une Europe post apocalyptique dévastée par les pollutions chmiques, nucléaires et génétiques, quelques groupes nomades tentent de subsister grâce à une tribu dont les sourciers sont capables de trouver les eaux épargnées par la contamination. Malgré les signes inquiétants qui jalonnent la route de son peuple, Solman le boiteux, né avec le don de clairvoyance, pourra-t-il la fin des derniers hommes ?

Edition Au Diable Vauvert (Septembre 2010 ) – -23.00 € – 688 pages – ISBN : 9782846262545

Les Derniers Hommes de Pierre Bordage, 9.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *