Les Deux Tours de J.R.R. Tolkien

Le Seigneur des anneaux 2

Le jeune Frodon, un Hobbit, a quitté sa comté pour aller détruire l’anneau unique de pouvoir, dans le Mordor de façon à sauver les Terres du Milieu… Car Sauron est de retour et lui donner l’anneau serait lui donner la possibilité de dominer tous les peuples…
Aidé par Gandalf le gris (un magicien), ainsi que par d’autres Hobbits, Sam, Pippin et Merry, il rejoindra la terre des elfes, le domaine d’Elron. Au cours de la réunion permettant de déterminer la suite à prendre, Frodon se désigne comme le porteur de l’anneau et se dirige vers le Mordor accompagné de ces trois amis hobbits, d’un nain (Gimli), d’un elfe (Legolas) et de deux hommes (Aragorn et Boromir).
La route fut longue et deux membres de la communauté disparaissent dans les combats : Gandalf et Boromir.
La convoitise tournant autour de cet anneau pousse Frodon à quitter la Communauté avec Sam.
Les deux autres Hobbits sont au main de l’armée de Saroumane, mage traître qui seconde le Seigneur des Ténèbres et les autres membres du groupe décide d’aller les libérer…
L’aventure continue…

Alors que Merry et Pippin sont aux mains des orques alors que Boromir perit en voulant les sauver et ainsi rattraper sa faiblesse (il a voulu voler l’anneau à Frodon, provoquant son départ)…
Legolas, Aragorn et Gimli ne peuvent décemment pas laissés leur deux amis aux mains de ces monstres, ils décident donc de prendre la route pour les libérer.
Leur route les ménera directement en Isengard où Saroumane, le magicien traître à son peuple, voudrait bien récupérer l’anneau bien que sa volonté ne soit pas clair : le veut-il pour lui ou pour Sauron ??
Gandalf, revenu d’outre-tombe pousse le Rohan à se défendre face à l’armée de Saroumane qui va perdre sa première bataille alors que Merry et Pippin, qui ont réussi à faire réagir les Ents, ces gardiens des forêts se dirigent vers Isengard où Saroumane va vivre ses dernières heures…
La lutte ne sera pas terminée pour autant et d’autres combats se préparent, les Nazguls en sont la preuve…
De leur côté, Sam et Frodon continue leur route vers le volcan du Mordor, bien décidé à détruire l’anneau de pouvoir : ils sont aidés (bien que cela reste encore à prouver) par Gollum/Sméagol précédent possesseur de l’anneau…

Il y a dans ce volume bien plus d’intérêt il est certain que dans le premier… En effet, les combats commencent et toute l’ambivalence des hommes est montrée du doigt : il ne sera pas facile de décider les chevaliers du Rohan à rallier la lutte contre le Mordor et il faudra toute la puissance et l’esprit de persuasion de Gandalf, devenu Gandalf le blanc par la même occasion pour défaire l’emprise du mal sur Théoden, roi du Rohan.
La victoire gagnée de dure lutte contre l’armée de Saroumane n’est rien comparé aux combats qui se préparent et à peine s’achève la lutte contre les orques de Saroumane qu’il faut déjà rejoindre Minas Tirith pour résister, encore et toujours.
Les deux autres Hobbits de l’histoire ne resteront pas non plus en reste puisqu’on leur devra en grande partie la chute du magicien renégat : ils ont réussi à convaincre les Ents de prendre part à la lutte, grand bien en face aux défenseurs du bien.
Encore une fois, Tolkien nous montre l’étendu de ses talents de Conteur et nous offre un chef d’oeuvre


Pocket ()472 pages 5.50 € ISBN : 2-266-12098-0
Traduction : F.Ledoux
Titre Original : The Two Towers (1954)

Couverture :
Avis Ciné : L’adapation est encore fidèle, c’est un fait assuré. Les combats sont de toutes beautés et les Ents très réussis (je le précise car c’était à ce niveau que je nourissais les plus grands doutes).
Néanmoins, Peter Jackson a réussi l’exploit de rendre l’histoire vivante grâce à des acteurs qui donne le meilleur d’entre eux…
Les plans sont bien tournés et les paysages admirables…
Ce deuxième volet est donc aussi bien que le laissait présager le premier.
En savoir plus
Réédition 0000

Laisser un commentaire