Les Forets d’Opale (série BD 7 tomes) Arleston et Pellet

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Opale est le monde des forêts. Le Clergé de la Lumière y fait régner un pouvoir assis sur la puissance des Pierres Magiques. Mais Darko est celui qui doit réaliser la Prophétie et faire revenir les Titans pour libérer les Cinq Royaumes…
Aidé du barde Urfold, de la jolie jongleuse Sleilo et du monstrueux Ghörg, Darko est plongé dans une aventure où se joue le destin d’un monde…

Fin 2012 il y a 7 tomes et un hors série parus.

Le 7eme annonce une suite.

  1. Le Bracelet de Cohars (2000)
  2. L’Envers du grimoire (2001)
  3. La Cicatrice verte (2003)
  4. Les Geôles de Nénuphe (2005)
  5. Onze Racines (2007)
  6. Le Sortilege du Pontife (2009)
  7. Les Dents de Pierre (2011)

Du classique chez soleil, dans la lignée des Lanfeust : sur une planète médiévale propice à l’héroic fantasy (les épées c’est plus beau à dessiner que les lasers ou les casse-têtes en bois), certaines personnes arrivent à maitriser la magie contenue/relayée par des pierres plus ou moins grosses. Le héros en hérite d’une de belle taille et part affronter le destin de sauveur du monde qu’on lui promet. Face à lui, une dictature sous la coupe d’une religion. Avec lui, des compagnons de route (oui, encore) dont de splendides jeunes filles qui se promènent dans la jungle comme moi sur la plage : court-vêtues. et quelques races locales ou démons qui amènent un peu d’exotisme et quelques facilités : tu as 1000 adversaires et tu es coincé dans un coin ? un gros démon te sort de là.

Si les premiers tomes sont assez sympa, le dessin très agréable et l’intrigue gentillette à défaut d’être vraisemblable, cela s’améliore côté méchants vers la fin tout en stagnant côté gentils, les personnages n’évoluant pas beaucoup en dépit de quelques intrigues secondaires.

A ce rythme, la série parait partie pour 20 ou 30 tomes, ce qui est franchement lassant. On aimerait avoir une fin au tome 8 ou 9 quite à poursuivre plus tard dans le même univers un nouveau cycle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *