Les Gardiens du Ponant de David Eddings et Leigh Eddings

Le Chant de La Mallorée 1

Torak est mort, tué par Garion. Mais l’enfant des ténébres est de retour. Ce’Nedra est enceinte, on tente de la tuer, elle n’en rechappe que de peu. Le culte de l’ours est de retour et complote contre le fils de Garion et de Ce’Nedra, et le kidnappe. Garion fou de rage est bien decidé à recuperer son enfant il decide d’assigier le siege du culte de l’ours et de les attaquer. Quand enfin il met la main sur le grand maitre du culte, il se revèle être un Grolim et que son fils est entre les mains de la reincarnation de l’enfant du mal. A se moment apparait un Sybille qui leur dit de poursuivre l’enfant du mal et qu’elle les retrouvera au moment du jugement…

Les Gardiens du Ponant est le debut du second cycle d’Eddings. On retrouve tout les personnages de la Belgariade et même de nouveaux.
On retrouve cette atmosphere propre a Eddings qu’il y avait dans la Belgariade.

Voici venus les temps ou les peuples respirent. Torak est mort, le dieu-dragon, l’Enfant des Tenebres, et la menace cosmique parait conjuree. Tout est calme en tout lieu dans les royaumes du Ponant. Pourtant la Prophetie des Tenebres est bien gravee dans les memoires : une parole, ca ne peut pas mourir. Et le vieux Gorim, dans sa grotte, entend gemir et gronder la terre : une pierre malefique s’est reveillee a l’autre bout du monde. Le culte de l’Ours aurait-il encore, contre toute attente, des adeptes secrets ? ca et la, on complote, on assassine, on repere les enfants marques par le destin. Deja la guerre s’allume dans les etats du Sud. Puis, une nuit, la Voix parle a Garion. Qu’est-ce que le Sardion, la pierre tombee du ciel dont le nom fait fremir les Ulgos ? Ou est “l’Endroit qui n’est plus” ? Faut-il combattre encre les Tenebres vaincues ? Bien, les Gardiens du Ponant vont reprendre du service…


Pocket Fantasy 439 pages 7.00 € ISBN : 2-266-05107-5
Traduction : Dominique Haas
Titre Original : Guardians of the west
Couverture : W. Siudmak

Laisser un commentaire