Les glaces de Gol de Clark Darlton et K.H. Scheer

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Perry Rhodan n°008
Séquence :La Troisième Force
Première partie :
Comme annoncé par l’Immortel meneur de jeu de la quête cosmique, de violents ébranlements de la structure spatiale sont détectés dans le secteur de la planète Véga XIV. Simultanément, le rouleau de métal dérobé à Kerlon dans le passé de Ferrol émet un message, qui est capté par le mutant Tanaka Seiko. Il faut chercher “à l’endroit où naissent les secousses. L’Astrée appareille pour Véga XIV, une géante de méthane et d’ammoniac, à la pesanteur énorme. Bully l’appelle Gol en référence au géant
Goliath.
Lors de la descente dans l’atmosphère turbulente de la planète, une curieuse modulation s’inscrit sur le détecteur de structure, et se répète à intervalles réguliers, évoquant une communication. Rhodan et Krest construisent un détecteur de structure modifié pour le décoder. Dès sa mise en oeuvre, Tanaka Seiko capte un nouveau message : un appel vers la montagne et une mise en garde contre les “forces de Gol”.Les techniciens mettent au point et testent avec succès des chars capables de résister à la terrible pesanteur et aux effroyables conditions atmosphériques. Rhodan part en reconnaissance à bord d’un char, qui est pris à partie par une créature immatérielle et avide d’énergie. Les écrans protecteurs de l’Astrée tombent en panne. Peu après, l’équipage observe une curieuse forme lumineuse dans l’atmosphère turbulente. Bully baptise des créatures “goules”.
Rhodan lance une expédition vers la montagne du message avec trois chars lourdement armés, sans oublier d’emmener des mutants. Ils se heurtent à d’innombrables goules. Rhodan les distrait en faisant ouvrir le feu de toutes les armes des chars. Rassasiées par les faisceaux d’énergie, elles laissent un répit à l’expédition, de courte durée toutefois. L’Astrée est mise en difficulté, les chars aussi, mais Rhodan parvient de justesse à pénétrer dans une salle creusée dans la montagne. Le commando y découvre un transmetteur fictif, qu’Anne Sloane active par télékinésie. Sous l’action du transmetteur fictif, les hommes et les chars sont renvoyés à bord de l’Astrée, et le vaisseau est transporté dans une région inconnue de l’espace, aux caractéristiques aberrantes. Tanaka Seiko reçoit à nouveau un message : “Cherchez la planète aux coordonnées. C’est par elle que passe le chemin du retour.”

Deuxième partie :
Le transmetteur fictif de Gol a expédié l’Astrée dans une région inconnue de l’espace, pauvre en étoiles, lesquelles étoiles montrent des caractéristiques aberrantes et improbables. Rhodan préfère ne pas déplacer l’Astrée, et effectue une reconnaissance en chasseur cosmique. Il recueille des observations qui ne font qu’épaissir le mystère. Tanaka Seiko fait un rêve sous influence hypnotique, et note par écriture automatique un message de l’Immortel. “Ne vous laissez pas abuser”. Au même instant, l’univers improbable fait place à une région stellaire inexplorée mais normale. A peu de distance, une étoile géante rouge autour de laquelle orbite une unique planète du type de Mars.
Les Terriens débarquent sur la planète solitaire, qu’ils baptisent Perdita. Le mutant Fellmer Lloyd, un détecteur d’ondes cérébrales, capte sur la planète deux tendances contradictoires : des ondes diffusant la haine, et une forte envie de jouer. Les Terriens subissent des manifestations, plus agaçantes que dangereuses, de la part de télékinésistes inconnus. Ils sont également en butte à des actions plus violentes, de nature purement physiques celles-là : attaques à l’explosif ou par des champs giratoires, substitution de Fellmer Lloyd par un robot qui tente d’assassiner Rhodan. Fellmer Lloyd parvient à échapper à ses ravisseurs, des robots, et mène les Terriens à leur base, qui est investie à la faveur d’un séisme. Les derniers robots tentent une attaque contre le camp des Terriens, et sont détruits jusqu’au dernier. Les ondes de haine que captait Lloyd disparaissent avec eux.
Les mystérieux télékinésistes s’enhardissent à actionner les sas et les armes de l’Astrée, les générateurs de gravitation, et mettent le vaisseau et la planète elle-même à deux doigts de sa perte en manipulant une bombe arkonide. Rhodan décide de mettre à la disposition des télékinésistes une panoplie d’objets, à l’extérieur du vaisseau, pour les attirer au grand jour. A l’aube, des phénomènes télékinétiques se produisent dans le dépôt d’objets divers. Lloyd les associe avec une intense envie
de jouer. Puis une créature ressemblant à un croisement entre un mulot et un castor émerge d’une galerie, et par télékinésie, s’empare d’un réfrigérateur qu’il emmène sous terre. Rhodan comprend que durant la journée, ces mulots-castors possèdent une certaine intelligence et des facultés télékinétiques, et qu’ils les perdent la nuit. Avec quelques hommes, Perry entreprend une longue reptation dans le terrier d’où a émergé le mulot-castor. Dans un dortoir de ces créatures, les Terriens découvrent un nouvel indice dans leur quête de l’immortalité. Cette fois, ils touchent au but : il s’agit d’une représentation de la galaxie, avec la position de la Planète de Jouvence.


Fleuve Noir (1967)188 pages – 5.50 € – ISBN : 2-265-04323-0

Traduction :Jacqueline H. Osterrath
Couverture : Guy Roger
Titre originaux :

  • Die Geister von Gol, Kurt Mahr, 1961 de K.-H. Scheer(anoriginal)
  • Planet der sterbende Sonne, Kurt Mahr, 1961 de Clark Darlton(anoriginal2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *