Les Loups de la Calla de Stephen King

La Tour Sombre 5

Les Loups de La Calla viennent régulièrement volé un des deux jumeaux des enfants de La Calla… Quand les enfants reviennent, ils sont lobotomisés, incapable de faire quoi que ce soit et deviennent bien souvent un poids pour leur famille.
Tian Jaffords ne peut pas supporter de voir deux de ses enfants enlevés par les loups et il demande donc lors d’un conseil à ce qu’une résistance se forme pour refuser l’échéance.
Sa position est bien difficile à tenir et il ne devra que son plan ne soit pas abandonné qu’à l’intervention du vieux, le Père Callahan, qui annonce que des Pistoleros sont en route et pourraient les aider à se défendre.
Les Pistoleros en question sont bien évidemment Roland de Gilead, Jake Chambers dont le shinning se développe de plus en plus, Eddie Dean dont l’esprit est de plus en plus fort, Susannah Dean, qui est enceinte et enfin Ote le bafouilleux.
Leur quête de la Tour Sombre les mène droit sur La Calla mais plus qu’une volonté d’intervenir de leur part, il est essentiel que les habitants de La Calla demande assistance.

Cinquième opus de la quête de la Tour Sombre, nous sentons le Ka-Tet de plus en plus fort et prêt à tout pour parvenir à la Tour Sombre et essayer de sauver ce qui peut l’être encore.
Non conscient des forces qu’ils vont devoir affronter, Roland et ses amis vont d’abord devoir prouver ce qu’ils sont et ensuite convaincre les villageois de se rebeller.
Ce chapitre est à nouveau brillant et nous pouvons revoir une fois encore à quel point Stephen King tient à rapprocher sa tour Sombre (qu’il qualifie lui-même de Jupiter du système solaire de mon imaginaire) de l’ensemble de son Œuvre – tout comme le fit Asimov en son temps avec les Robots et Fondation. Nous voyons apparaître ici le Père Callahan que nous avions pu croiser auparavant dans Salem, roman dans lequel il était opposé à un vampire de type 1.
Plus que sur le Ka-tet, c’est bien sur ce nouveau personnage que nous en apprendrons le plus, à notre plus grand plaisir.
Stephen King nous livre encore un grand moment d’aventure, Grand-Merci Beaucoup beaucoup à lui.

Roland et ses amis pistoleros, désormais indéfectiblement liés, continuent de cheminer le long du Sentier du Rayon. C’est là que des émissaires de la vallée de La Calla – un prêtre défroqué au passé mouvementé, trois fermiers et un robot géant – viennent les trouver et leur demandent assistance : les Loups de Tonnefoudre, des créatures monstrueuses qui arrachent les enfants à leurs familles pour les renvoyer décérébrés, déciment la communauté. Les pistoleros sauront-ils voir que, s’ils épousent la cause de La Calla, ils pourraient bien se rapprocher plus qu’ils ne le croient de leur but ultime, la Tour Sombre et ses mystères ?
J’ai Lu (Décembre 2006)9.00 € ISBN : 9782290332467
Traduction : Marie de Prémonville
Titre Original : Wolves of the Calla (2003)

Couverture : Grégoire Hénon et illustrations intérieures de Bernie Wrightson
J’ai Lu 2004668 pages 23.00 € ISBN : 2-290-33248-8
QuatrièmeRoland et ses amis pistoleros, désormais indéfectiblement liés, continuent de cheminer le long du Sentier du Rayon. C’est là que des émissaires de la vallée de La Calla – un prêtre défroqué au passé mouvementé, trois fermiers et un robot géant – viennent les trouver et leur demandent assistance : les Loups de Tonnefoudre, des créatures monstrueuses qui arrachent les enfants à leurs familles pour les renvoyer décérébrés, déciment la communauté. Les pistoleros sauront-ils voir que, s’ils épousent la cause de La Calla, ils pourraient bien se rapprocher plus qu’ils ne le croient de leur but ultime, la Tour Sombre et ses mystères ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *