Les mains du diable de Gwen Hunter

En lisant le quatrième de couverture, on voit que l’auteur a travaillé dans l’univers hospitalier, on se dirige donc pense t’on vers un thriller médical assez classique avec de nombreux détails techniques. Cependant, Gwen Hunter se démarque de ses collègues avec un style particulièrement efficace. Les termes médicaux sont globalement expliqués et s’intègrent bien dans l’action si bien qu’on est jamais largué. Au contraire, ils apportent un réalisme et dynamisme rarement atteint dans ce genre de roman. L’autre bonne nouvelle est l’introduction du fantastique, en effet le rationalisme de Rhea Lynch est mis à mal devant la sorcellerie et les contre rituels développés par des magiciennes zélées. Là encore, l’auteur n’en fait pas trop, elle puise ses sources dans la magie vaudoo, l’exorcisme et le root: une puissante magie noire. Les évènements peuvent être pris de 2 façons différentes soit la conséquence des sorts soit dû à d’étranges coïncidences. Gwen Hunter laisse au lecteur le soin de juger.
Un seul regret néanmoins, même si le suspense monte en crescendo, il stagne dans les cents dernières pages si bien que la fin … nous laissent un peu sur notre faim 🙂
De toute façon, voilà un auteur qui se démarque du pondeur de best seller américain moyen et cela est plutôt une bonne nouvelle.

Les mains du diable mutilent et tuent. Les mains qui soignent imitent Jésus…
Lorsqu’elle entend ces mots dans la bouche d’une jeune accidentée, le docteur Rhea Lynch éprouve un profond sentiment de malaise. Qui est cette Na’Shalome, qui ne s’exprime que par incantations, et dont le corps porte la trace de sévices atroces ? A quels rituels obscurs se livre-t-elle avec cette poupée vaudoue dont elle ne se sépare jamais ?
Mais à peine Rhea a-t-elle le temps de s’interroger qu’elle doit faire face à un afflux de malades aux urgences. Leur point commun : tous ont été pris de graves malaises après avoir vu une guérisseuse itinérante réputée accomplir des miracles. Une guérisseuse dont les « pouvoirs » éveillent bientôt l’intérêt de Na’Shalome…
A mesure que la tension monte aux urgences, Rhea note avec inquiétude le comportement de plus en plus violent de sa jeune patiente – sans savoir que, dans l’esprit diabolique de celle-ci, une terrible vengeance est en train de se mettre en Œuvre…

Harlequin 421 pages 10.10 € ISBN : 2 280 85561 5
Traduction : Louise Achard

Laisser un commentaire