Les Montagnes Hallucinées de H.P. Lovecraft

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 7.0/10 (1 vote pris en compte)

« Les Montagnes Hallucinées » est le titre d’une des nouvelles de Lovecraft mais ce titre en rassemble quatre sur différents thèmes et univers chers à l’auteur. A noter qu’elles ont été écrites entre 1926 et 1930 donc il ne faut jamais oublier de les remettre dans le contexte de l’époque.

 

 

http://maxxxoo.free.fr/blog/themes/default/img/flocon.gif Les Montagnes Hallucinées

Cette première nouvelle est racontée à la manière d’un compte-rendu d’expédition scientifique. Des hommes de l’université Miskatonic décident d’aller étudier les roches en Antarctique et l’un d’eux nous fait part des étonnantes et effrayantes découvertes qu’ils y ont fait…

Je ne maîtrise les termes de géologie ou de science et j’ai trouvé que le vocabulaire semblait assez pointu, j’imagine les recherches qu’a dû effectuer Lovecraft avant d’écrire cette nouvelle. C’est immersif et les recherches sont intéressantes à découvrir même si, après avoir lu les deux nouvelles suivantes, j’ai trouvé son écriture répétitive en particulier en ce qui concerne ses techniques pour entretenir le suspense.

Qu’à cela ne tienne, c’est plutôt pas mal et on retrouve la mythologie créée par Lovecraft avec le Necronomicon, le culte de Cthulhu ou la légende des Anciens. J’avoue que je suis loin de maîtriser cette univers mais j’apprécie de le découvrir.

 

http://maxxxoo.free.fr/blog/themes/default/img/flocon.gif Air froid

Deuxième nouvelle du recueil et la première que j’ai lu. Elle est très courte et se veut effrayante ; je suppose qu’elle l’était bien plus à l’époque car ça n’a pas fonctionné avec moi, j’avais deviné le dénouement.

Il est donc question d’un mystérieux docteur qui vit dans un appartement où la température ne doit pas excéder les 0°C. Pourquoi ? Son nouveau voisin le découvre rapidement quand le système de refroidissement tombe en panne…

 

http://maxxxoo.free.fr/blog/themes/default/img/flocon.gif Le modèle de Pickman

De nouveau une nouvelle à la première personne du singulier — à noter qu’elles le sont toutes dans ce recueil — où Lovecraft s’amuse à entretenir le suspense jusqu’au tout dernier paragraphe. Bon, encore une fois, je me doutais de la fin… mais qu’importe, c’était plutôt amusant à lire cette histoire d’un peintre qui dessine d’effrayantes créatures avec un réalisme troublant.

 

http://maxxxoo.free.fr/blog/themes/default/img/flocon.gif La couleur tombée du ciel

La dernière que j’ai lu et ma préférée. Lovecraft propose ici l’une des légendes d’Arkham, cité qu’il a créée. Une courte nouvelle agréable à découvrir et originale.

 

 

Pour conclure, il ne faut pas s’attendre à trembler avec le recueil « Les Montagnes Hallucinées« , les codes de l’horreur ont bien changé depuis les années 20-30, mais il permet de découvrir la plume et l’univers fort sympathiques de Lovecraft.

 

Le Livre de Poche (mars 2012) – Jeunes adultes – 220 pages – 4€95 – ISBN : 978-201323016

« Une expédition en Antarctique révèle des ruines à glacer le sang dans la plus haute chaîne de montagnes du monde. Un médecin reste cloîtré dans un appartement où la température n’excède jamais 0°C. Une lueur d’une couleur indescriptible émane d’une météorite et ravage tout sur son passage. Un maître de l’art morbide dévoile ses toiles les plus horrifiantes. Quatre histoires où le fantastique côtoie la réalité, et où l’horreur bouleverse le quotidien. »

Traduction : Jacques Papy – Simone Lamblin – Yves Rivière

Titre VO : At the mountains of madness

Les Montagnes Hallucinées de H.P. Lovecraft, 7.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *