Les Montagnes Hallucinées par Gou Tanabe

Les Montagnes Hallucinées – Tome 1 & 2

Les Montagnes Hallucinées est une nouvelle de H.P. Lovecraft que vous avez déjà pu découvrir chez nous au travers de cette chronique. Le texte de l’auteur qu’on ne vous fera pas l’affront de présenter, a été écrit en 1931 pour être publié en 1936 dans le magazine Astounding Stories.

L’histoire se concentre sur une expédition scientifique envoyée en Antarctique pour percer le mystère de ce continent par  l’université Miskatonic. L’expédition comprendra de nombreuses disciplines parmi lesquelles figurent la géologie, la biologie ou encore la physique) qui rejoindre donc le pôle. C’est dans un contexte où les grandes explorations se multiplient que les scientifiques prennent la mer en compagnie de certains de leurs étudiants et de chiens de traineau.

Arrivé sur place, William Dyer et ses comparses découvriront au milieu des chaînes de montagnes des ruines et des corps de créatures qui n’ont jamais existé sur Terre. Cette découverte plongera l’ensemble de l’équipe dans une forme d’euphorie qui les incitera à comprendre d’où viennent les corps et quelle histoire se cache derrière cette disparition.

L’histoire est narrée par William, et le récit est certainement une incitation à ne pas envoyer une deuxième expédition tant ce qu’ils ont découverts sur place fait froid dans le dos.

Cette expédition, connue des amateurs de l’auteur, va nous entraîner dans l’horreur au travers d’une adaptation en manga très réussi par Gou Tanabe : le choix de rester sur du noir et de renier toute forme de couleurs rend le résultat plus brillant. Le mangaka a réussi à rendre l’ambiance, forcément sombre, de l’univers lovecraftien avec une précision dans son trait et un jeu sur les sombres / clairs qui lui permettent de conclure indéniablement que ce manga est une réussite.

Si l’histoire est un classique et que dans le même temps l’adaptation sous un format graphique est elle-même une réussite, il est important aussi rendre hommage aux édition Ki-Oon qui ont fait le choix d’une couverture de qualité, semblable à du cuir (peut-être est-ce le cas) et qui donne, au-delà de l’aspect luxueux du diptyque, un aspect livre de voyage plus que sympathique.

Permettre à des lecteurs de manga d’accéder aux oeuvres de Lovecraft est forcément une bonne idée, d’autant quand les moyens – humains et matériels – permettent d’obtenir un aussi bon résultat.

Ki-Oon
Tome 1 : Octobre 2018 – 288 pages – 9791032703625
Tome 2 : Mars 2019) – 334 pages – 9791032703984

Traduction : Sylvain Chollet (Japon)
Première publication : 2017
Adaptation graphique : Clair Obscur

Tome 1 :

En 1931, une expédition de sauvetage découvre le campement en ruines du Pr Lake, parti explorer l’Antarctique quelques mois plus tôt. Son équipe de scientifiques avait envoyé un message annonçant une découverte extraordinaire avant de sombrer dans le silence…

Sur place, des squelettes humains dépouillés de leur chair laissent imaginer les scènes d’horreur qui ont pu se dérouler. Plus perturbantes encore : les immenses montagnes noires aux pics acérés au pied desquelles le Pr Lake et ses compagnons ont rendu l’âme… Ces terres désolées semblent cacher de terribles secrets. Gare aux imprudents qui oseraient s’y aventurer !

Tome 2 :

A son arrivée au campement du Pr. Lake, l’équipe du Pr. Dyer découvre un véritable charnier… Seul Gedney, l’assistant du biologiste, aurait vraisemblablement réussi à fuir en traîneau. Mais l’homme a-t-il réellement une chance de survivre dans ces contrées hostiles ?

Rien n’est moins sûr… Il est pourtant le seul qui saurait expliquer le spectacle de désolation que les scientifiques ont sous les yeux, et surtout le mystérieux tumulus qui renfermait les spécimens décrits par son mentor quelques jours plus tôt ! Bien décidé à retrouver le disparu, le géologue part en expédition au-delà des montagnes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *