Les murs de l’univers de Paul Melko

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 8.5/10 (2 votes pris en compte)

John Rayburn est un jeune homme très prometteur : possédant de bons résultats au lycée, l’avenir s’annonce glorieux. D’un naturel timide, il n’ose pas avouer sa flamme à la jeune Grace mais son avenir va basculer le jour où il se trouve face à son double qui lui annonce qu’il vient d’un monde parallèle… Croyant d’abord à une plaisanterie, il cédera et tentera d’utiliser l’appareil… Qui fonctionne !

Ce qu’avait oublié de dire son double, c’est que l’appareil ne fonctionne que dans un sens et donc qu’il ne pourra pas rentrer chez lui.

Si l’idée a déjà été abordé dans un certain nombre de romans, le centre de l’histoire n’est pas le voyage interdimensionnel en lui même mais plus l’évolution des deux personnages dans des univers qui ne sont pas les leurs. Si John Rayburn va tenter dans un premier temps dans son univers d’origine, son double, John Prime, lui, ne tient qu’à s’intégrer dans son nouvel environnement.

Pourtant, cette seconde chance qui lui fut laisser n’est pas aussi idyllique qu’il l’avait pensé de prime abord. Les méthodes avec lesquelles ils voulaient s’enrichir tendent à tourner à l’eau de boudin et il va voir la situation lui échapper de plus en plus. De son côté, John Rayburn va se rendre compte que finalement, il pourrait réussir à vivre ailleurs que dans son monde.

Reste qu’on aurait beaucoup aimé en savoir plus sur l’origine de l’appareil et sur ces voyageurs qui semblent envahir les différents univers mais rien ne laisse penser que cela nous sera expliquer un jour, dans un autre roman par exemple. La « guerre » qui semble faire rage n’est qu’un paragraphe dans le roman. Dommage, on aurait aimé que le sujet soit creusé…

Ça marchait ! John en avait la chair de poule, lui qui avait douté jusqu’au dernier moment. Il s’était attendu à entendre son double crier « Je t’ai bien eu ! », mais au lieu de ça il se retrouvait bel et bien dans un autre univers.

Castelmore (8 avril 2011) – 437 pages – 14.90€ – 9782362310171

Traduction : Claude Mamier

John Rayburn menait une vie tranquille jusqu’au jour où il tombe face à face avec son double, tout juste débarqué d’un univers parallèle. Il se laisse alors tenter et essaie l’étrange machine qui permet de voyager à travers le multivers. Un rêve ! Sauf que John découvre bien vite qu’il s’est fait avoir : impossible de faire marche arrière et de retourner dans son monde… Son double s’est bien gardé de lui dire que la machine ne fonctionnait que dans un sens !
Les murs de l'univers de Paul Melko, 8.5 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *