Les résidents d’Amelith Deslandes

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 5.0/10 (1 vote pris en compte)

lesresidents Naëlle se voit proposer un nouveau travail par le chasseur d’artefacts Von Würssels. Il s’agit d’aller récupérer certains objets dans une maison Gigogne mais ce qu’il ne dit pas, c’est que le premier à avoir tenté cette aventure a plutôt mal tourné… Et est-ce que cette histoire est liée aux meurtres qui frappe la ville ?

Les français, en voilà une sale race, dénuée de mémoire comme d’esprit critique, corvéable à merci, ça râle, ça grogne, mais ça ne se révolte jamais, parce que bon, faudrait surtout pas que la révolution leur fasse rater la dernière connerie à la mode à la téloche… Et merde, le seul geste citoyen valable aujourd’hui, ce serait de rentrer chez les gens et de péter leurs postes à coups de batte…

Ce court roman m’a laissé un sentiment bizarre. Tout au long du récit, nous tentons de faire le lien avec les différents éléments qui sont en présence. Quoi de commun entre un chasseur de trésor (qui s’appuie sur une jeune femme), entre des meurtres de jeunes femmes, une petite fille qui a peur des monstres et un groupe d’une société secrète ? Et si arrivés à la fin, nous arrivons à faire le lien entre certains évènements, certains personnages, par contre, certains points restent clairement obscur et difficile à comprendre. Le roman m’a bien plu dans l’enchaînement et le rythme mais me laisse un sentiment d’inachevé, comme si quelques chapitres avaient été oubliés. Editions de La Madolière (Mars 2012) – 140 pages – 13,00€ – 9782917454107 Couverture : Philippe Jozelon Quand Von Würssels convoque Naëlle pour lui proposer une nouvelle mission, il ne s’imagine pas que celle-ci viendrait accompagnée de sa petite sœur Auna et sa simple présence pourrait bien avoir de fâcheuses répercussions. Un compte à rebours s’enclenche alors. Quelles créatures peuplent la nuit de ce village oublié et maudit ? Qui tue et mutile des femmes sans laisser de traces ? Que cache cette maison à l’architecture démente ?

Les résidents d'Amelith Deslandes, 5.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *