Les Sorciers de Majipoor de Robert Silverberg

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 8.0/10 (1 vote pris en compte)

Cycle de Majipoor 5

Majipoor, plus grande planète habitable par des hommes mais abritant aussi des espèces non humaines telles les Vroons et les Su-Suhéris, est dirigée par deux personnalités : le pontife Prantikin, mourant, et le coronal Confalume qui deviendra pontife au décès de celui-ci. La tradition interdisant de céder le trône à son fils, Confalume a prévu de nommer Prestimion, prince de Muldevar. Seulement, Korsibar, fils de Confalume, se verrait bien maître de la planète, d’autant plus que sa sŒur Thismet ainsi que ses plus proches amis Farholt et Farquanor le poussent à braver l’interdit. Les amis de Prestimion, Svor, Gialaurys et Septach Melayn le mettent en garde, sur la base de nombreux présages indiquant que la route du trône n’est pas encore dégagée… Les hostilités commencent durant les jeux célébrant l’avènement du nouveau pontife, avancés de façon à gagner du temps, lors d’un combat entre Gialaurys et Farholt qui finit dans un bain de sang. A la mort du pontife Prantikin et grâce à l’aide de sorciers, Korsibar arrive à s’emparer de la couronne du coronal et comme le veut la tradition, celui qui a la couronne est coronal. Prestimion et ses amis n’ont donc pas le choix. Deshonorés, ils n’ont plus qu’à quitter le château pour essayer de trouver une solution pour récupérer de façon légale le pouvoir. Pour cela, ils vont devoir lever une armée pour renverser le faux coronal… C’est une lutte pour le pouvoir qui va commencer sur Majipoor qui n’a plus connu de guerres depuis celle contre les changeformes, autochtones de la planète.

Ce livre est le cinquième volet du cycle de Majipoor comprenant Le château de Lord Valentin, Chroniques de Majipoor, Valentin de Majipoor et Les Montagnes de Majipoor. Il est néanmoins possible, et cela est remarquable, de lire ce volume sans avoir lu les précédents. Après un début qui peut paraître long étant donné le nombre important de protagonistes, nous sommes entraînés dans une guerre somme toute assez classique pour le pouvoir. Pourtant la façon dont se déroulent les événements et la fluidité du style de Silverberg rendent l’histoire passionnante. Le côté Science-Fiction n’est pas le centre de l’Œuvre puisque la présence d’entités non-humaines et le lieu de l’action sont les seuls points sortant de l’ordinaire. Je le conseille vivement

Le Livre de Poche (2002)0 pages ISBN : 2-253-07240-0 (0)
Robert Laffont (Ailleurs et Demain) 0000

Les Sorciers de Majipoor de Robert Silverberg, 8.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *