L’étrangère de Gardner Dozois

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 7.0/10 (1 vote pris en compte)

etrangereJoseph Farber a rejoint comme beaucoup d’humain la planète Lisle. Cet artiste a du mal a trouvé sa place sur la planète jusqu’à sa rencontre avec Liraun, une femme autochtone. De là naîtra un amour compliqué, coincé entre les règles terriennes et les interdits du peuple Cian…

Aimons-nous toujours ceux qui nous détruiront ? Les aimons-nous justement parce qu’ils nous détruiront ? Parce qu’ils sont les seuls à prendre en charge le fardeau de notre destruction, à l’ôter de nos épaules ?

Etrange histoire que nous propose Gardner Dozois. Les terriens ont saboté leur planète mais par un étrange coup du destin se verront proposer par un peuple la capacité à voyager dans l’espace. Les travers des hommes déjà présents sur notre planète seront donc répandus à travers l’univers et notamment sur la planète Lisle où Terriens et Cian semblent vivre dans une cohabitation limitée aux seuls échanges commerciaux…

Les pratiques du peuple Cian restent obscurs aux terriens qui ne cherchent pas plus que cela à les percer, considérant les autochtones comme un sous-peuple sans intérêt.

L’histoire que vont vivre Joseph et Liraun montrera l’étendue de l’incompréhension entre les deux peuples, basés sur une volonté de considérer les réactions de l’autre comme alignés avec les réactions liées à notre culture. Au fur et à mesure, nous allons voir que cette incompréhension, du fait d’une non-assimilation des us et coutumes locales, entraînera des conséquences graves pour les deux amoureux.

Ce court roman est plutôt compliqué à lire mais la profondeur du texte pousse le lecteur à aller au bout, pour espérer un dénouement heureux.

Vous pouvez le commander sur le site d’ActuSF en format papier ou numérique.

ActuSF (Juin 2016) – 264 pages – 18€ – 9782366298147
Traduction :
Jacques Guiod
Couverture : 
Jamy Van Zyl

La première fois que Joseph Farber vit Liraun Jé Genawen, il la trouva pleine de mystères. C’était durant l’Alàntene, « la Pâque du solstice d’hiver, l’Ouverture-des- Portes-de-Dûn » sur la planète Lisle. Pour l’extraterrestre, Farber bravera tous les interdits et tabous, jusqu’à se faire modifier génétiquement pour pouvoir s’unir à elle. Et pourtant, comme toutes les plus grandes histoires d’amour, leur idylle connaîtra une fin tragique…

L'étrangère de Gardner Dozois, 7.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *