l

Assez décevant dans l’ensemble, on passe d’une série pour adulte à un livre jeunesse assez gnangnan et classique dans son scénario, quoique le paradoxe temporel est assez dur à saisir. En effet, il semble assez illiogique puisque , sans rentrer dans les détails, sylvin revient depuis le passé mais se souvient qu’il ne faut pas rester dans le navire, en outre il arrive comme superman, mais personne ne connait sa naissance, puisqu’il est censé être né sur gandahar. Un peu bizzare, ça me semble même completement incohérent, donc uchronie raté pour ce livre.

Sinon, il y a toujours un message ecologique, on ne change pas les vieilles recettes. Mais, public plus jeune oblige, il est beaucoup plus dilué, et finalement, on l’oublie au profit de l’action presente dans le livre.

Donc, assez décevant, on n’y reviendra pas plusieurs fois comme les autres tomes de la série, à oublier rapidement.

Il y a 3000 ans, fuyant leur planète condamnée par la pollution, des milliers de Terrines colonisaient la planète Tridan et, se rachetant de leurs fautes passées, créaient le royaume de Gandahar, un véritable paradis.
En explorant l’épave rouillée d’un vaisseau spatial échoué au fond de la mer Aimable, le chevalier Sylvin Lanvère est projeté dans le passé de la Terre, au moment de l’exode. La planète est à l’agonie et des barbares motorisés sillonent le désert.
Aidés par des indiens Navajos, qui ont renoué avec leurs coutumes ancestrales, Sylvin parviendra-t-il à retrouver sa compagne, la douce Airelle, qu’il a laissée à des centaines d’années lumières de là et à…3000 ans dans le futur.

Mango autres mondes (2005)180 pages ISBN : 2-7404-1921-x Couverture : P.Lopez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *