L’extraordinaire après-vie d’Alice Osmont de H.M. Larbaigt

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 4.5/10 (2 votes pris en compte)

Lorsqu’Alice Osmont meurt, Alice se retrouve plongé dans un étrange univers qui va devoir être d’appréhendé du mieux possible

C’est un miroir Moiré mon garçon. Il ne reflète que l’image de celui qui s’est admiré avant toi ! Terrible pour les égocentriques ! Crois-moi, tu n’es pas si différent de ce que tu étais ! Regarde tes nouveaux papiers !

Ce livre illustré (très illustré même j’ajouterai), est un magnifique objet. Au-delà du contenu qui est riche et dense mais j’y reviendrais plus tard, chaque page va nous permettre de découvrir des créatures que nous n’aurions pas imaginées, dans une atmosphère plutôt sombre voir gothique avec un désordre qui fait assez facilement penser à un cahier de notes.

La richesse des illustrations ne vaut que parce que le contenu suit. Et bien que je trouve particulièrement dommage que l’histoire en elle-même ne soit pas plus développé, la partie “encyclopédique” sur les créatures arrivant très tôt, il faut reconnaître que beaucoup de recherches a du être nécessaire pour recueillir toutes ces informations distillées au fil des pages.

Beaucoup de créatures sont donc présentées dont beaucoup que je ne connaissais pas. La somme d’informations est très importantes, certains la jugeront certainement trop importante, mais c’est un vrai plaisir de papillonner au travers des textes, très bien écrits.

Une question demeure : les informations présentes sont-elles uniquement sortie de l’imaginaire de l’auteur ou s’appuient-elles sur des légendes déjà existantes ?

Charles Corlet – 16.00 € – 80 pages – 9782847064223

J’avais entendu bien des choses sur le paradis et l’enfer. Et j’avais toujours pensé que si je venais à mourir (et que finalement Dieu existait), je visiterais certainement l’un et l’autre avant de décider où poser mes valises.

Mais la vie n’est jamais comme on l’imagine. Surtout quand elle es t finie.

Et jamais, non jamais, je n’aurais pensé me retrouver là !

Tout a commencé lorsque j’eus la stupide idée de mourir (oui je sais, hélas).

 

L'extraordinaire après-vie d'Alice Osmont de H.M. Larbaigt, 4.5 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *