L’Heure des ténèbres d’Aaron Rosenberg

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

World of Warcraft

Hurlevent a chuté, détruire sous les assaults des Orcs venus d’un autre monde, dirigée par une main de fer par Marteau-du-Destin. Son champion, Anduin Lothar, a réussi à fuir avec un certain nombres de ses compatriotes et arrivent sur des terres humaines pour les prévenir du terrible danger qui menace le continent et pour tenter de créer une alliance.

De leur côté, les Orcs sont soumis à des individualités qui préfèrent assurer leur avenir personnel plutôt que le succès de la Horde, entraînant des tensions importantes.

Qui des deux factions va être capable de prendre le pas sur l’autre ? Tout dépendra de la façon dont les différents peuples, Trolls, Nains, Elfes, prendront part au combat.

Car cette Horde n’est pas originaire de notre pays, ni même de notre monde. Et elle ne s’en tiendra pas à la conquête d’un seul continent ; elle voudra également le reste du monde.

Premier titre que je lis de World of Warcraft le très célébre jeu et je m’attendais à une oeuvre sympathique mais pas plus. J’ai donc été agréablement surpris par la qualité de l’intrigue qui ne se cantonne à un duel manichéen entre les peuples de l’alliance et la Horde ; les personnages sont très soignés et leur caractère bien conçus. Entre l’orc à l’instant individuel, les tensions entre les différentes factions et de l’autre côté, la volonté de certains Rois et peuples de ne pas vouloir se mouiller dans une guerre qu’ils jugent suivant les cas comme imaginaire ou ne les concernant pas, les crises de foi des soldats de Dieu, les 300 pages vite…

Un bon titre, de fantasy pure, pour personne voulant passer un bon moment.

Panini Comics (Juillet 2011) – 7.90 € – 308 pages – 9782809417456
Traduction :
Jérôme Veissière
Titre Original :
Tides of Darkness
Couverture :  
Glenn Rane

Ancien champion de Hurlevent, Anduin Lothar a laissé sa patrie brisée derrière lui et a mené son peuple de l’autre côté de la Grande mer, jusqu’au rivage de Lordaeron. Là-bas, avec l’aide du noble roi Terenas, il a conclu une formidable Alliance avec les autres nations humaines. Mais celle-ci ne suffira peut-être pas à enrayer l’assaut féroce de la Horde.

Tandis que les deux factions naissantes luttent pour la domination du continent, elfes, nains et trolls se mêlent au combat. La courageuse Alliance l’emportera-t-elle, ou la marée noire de la Horde balayera-t-elle les derniers vestiges de libertés en Azeroth ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *