L’homme Griffoné de Terry Goodkind

Les Enfants d’Hara – Tome 1

Tout avait pourtant l’air de s’être arrangé après la terrible guerre qui a ravagé le royaume : Richard et Kahlan ont réussi à ramener la paix dans le royaume, même si le prix pour le faire a été élevé…

Richard, Sorcier, et sa femme Kahlan, grande Inquisitrice, donnent comme ils en ont pris l’habitude une audience publique, montrant la proximité des dirigeants avec le peuple lorsque Nolo surgit pour demander la rédition de la planète pour laisser la place à une déesse jusque là inconnue.

Si la discussion prête à sourire, l’aplomb du diplomate et la violence de ses propos questionnent Kahlan car bien loin des habitudes de ce peuple habitué à parlementer. Et que dire lorsqu’une deuxième personne interrompt une nouvelle fois l’audience publique en critiquant ouvertement le Rahl ?

Votre lignée est en bout de course. (Il désigna le médaillon de marbre géant). Le dernier des Rahl et l’ultime Inquisitrice… Quand vous mourrez, vos lignages s’éteindront avec vous. Votre règne a tout d’une agonie.


Dans ce court premier volume, environ 120 pages, Terry Goodkind nous plonge dans un monde qui se remet doucement de cette guerre et dont les caractéristiques ont changées (je vous laisse découvrir comment et dans quelle mesure) où le couple régnant va tout de suite devoir se préparer à une nouvelle attaque. Le problème étant comme vous l’aurez compris d’identifier quelle menace et dans quel délai.

La construction de cet univers se dévoile petit à petit, nous donnant une vision sur l’histoire de ce monde tout en nous permettant de le situer dans un univers plus vaste. La richesse du récit est étonnante au vu de la brièveté du volume .

Ecrit avec beaucoup de finesse et avec un sens du suspens indéniable, Terry Goodkind initie donc ce nouveau cycle avec brio.

Bragelonne (10 avril 2019) – 119 pages – 15.00€ – 9791028109035
Traduit par : Jean-Claude Mallé (Etats-Unis)
Titre Original : The Scribbly man (2018)
Couverture : Pierre Santamaria

Dans le hall d’honneur du Palais du Peuple, Richard et Kahlan donnent une audience publique. Un événement qui attire une foule enthousiaste et passionnée. Jusqu’à ce qu’un incident perturbe l’assemblée… Parmi les spectateurs, un certain Nolo, diplomate professionnel de son état, exige la reddition de l’empire d’haran en particulier et du monde en général.L’homme invoque pour cela une mystérieuse déesse, que personne ne semble connaître. Pourtant l’intuition de Kahlan lui souffle que l’affaire est plus grave qu’elle n’y paraît. Et au fil de son enquête, elle découvre une vérité à glacer les sangs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *