L

Série :Les Vestiges de l’Empire ou le grand nettoyage Séquence :Moi, un jedi n°2
Année Starwars :11

Le fameux Corran Horn, superchampion de l’escadron Rogue, pourra-t’il exercer ses dons de Jedi qu’il tient de son patrimoine génétique ?
Luke skywalker le croit ; il le fait entrer dans l’académie qu’il a fondée (cf tome 1). Mais le grand pilote démissionne pour chercher Mirax, disparue alors qu’elle poursuivait Leonia Tavira, une ancienne Moff (amiral impérial) devenue pirate. Parviendra t’il à infiltrer la bande ? La tache paraît d’autant plus difficile que la belle et tentatrice Leonia est épaulée par des guerriers Jensaarai, qui maîtrisent quelque peu la Force. La solution se trouvera peut être dans le passé de Corran.
Après un premier tome un peu léger en intrigue, j’attendais mieux du deuxième tome. La méchante n’est pas vraiment un personnage contre lequel on éprouve la haine qu’on souhaiterait avoir. Pour étoffer d’ailleurs le côté des adversaires, l’auteur a cru nécessaire d’y adjoindre une équipe de pseudos jedi obscurs auxquels on peine à croire. La recherche de son identité par Corran Horn est assez intéressante mais pas très poussée, juste larmoyant comme il faut. Par contre, j’ai trouvé presque palpitante la campagne de déstabilisation qu’il mène contre l’équipe de pirate grâce auquel on imagine l’ancien travail d’Horn (agent de la sécurité Corélienne). Bref, deux titres distrayants, qui éclairent assez bien le personnage de Corran Horn, mais qui ne méritent pas d’être élevés au pinacle des meilleurs titres de l’univers Starwars.
Quatrième :
Fleuve Noir : (Mai 2003) -283 pages – 0.00 € – ISBN : – enfants
Traduction :Michèle Zacchayus
Couverture :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *