L

Le Trône de Fer 5

Ce cinquième tome français correspond à la dernière partie du deuxième tome américain.
Les rapports entre hommes et loups s’étoffent, pour notre plus grand plaisir. Les dragons grandissent et les mystères qui entourent Daenerys s’épaississent. Les pièces du puzzle font mine de s’emboîter, mais il y a encore beaucoup de chemin à parcourir et cela est à la fois enthousiasmant et frustrant.
Mais l’élément central de ce livre est la préparation de la bataille qui va se dérouler à Port-Réal et le personnage de Tyrion qui prend une ampleur incroyable et que l’on suit avec délices dans ses raisonnements. L’affrontement entre les armées est vraiment bien amené, côté Lannister comme de l’autre. Le lecteur prend part aux préparatifs et l’on suit le dénouement des combats avec avidité.
Le charme opère donc toujours, ceci grâce à des personnages forts auxquels on s’attache : Tyrion, Jon, Arya, Daenerys… et à des scènes rondement menées. Mais le scénario général semble s’étirer quelque peu en longueur et le style de Martin se fait parfois pesant. En avant donc pour la suite !

Le dénouement est proche. Car il ne reste que deux prétendants au trône des Sept Couronnes : Joffrey, le héraut du clan des Lannister, retranché à Port-Réal, et Stannis Barathéon, qui a massé ses navires aux abords de la capitale en vue de l’assaut final. Celui qui s’en rendra maître deviendra le véritable souverain du royaume.
Il revient à Tyrion Lannister, le «Lutin » haï de tous – aussi bien de ses ennemis que de ses alliés – de préparer activement la défense de l’invincible forteresse. Pour cela, il a élaboré un plan machiavélique afin de défaire le seigneur de Peyredragon et ses troupes. Un plan que seul son cerveau démoniaque et sa volonté de fer peuvent mettre en oeuvre…

J’ai lu fantasy 350 pages ISBN : 2-290-31995-3
Traduction : Jean Sola
Titre Original : A clash of kings (1999)

Couverture : Olivier Frot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *