L’oeil dans le ciel de Philip K. Dick

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 7.0/10 (1 vote pris en compte)

9782290034842FS

Jake et Marsha sont un couple heureux, vivant sur le territoire américain. Le travail de Jake, en rapport avec le gouvernement américain, est menacé par l’engagement ponctuel de sa femme, dès lors suspectée de communisme… Et c’est dans ce contexte que le couple, ainsi qu’un certain nombre d’autres personnes, vont participer à la visite du Bevatron. Un accident arrive et entraîne une radiation ponctuelle par les protons des 8 « touristes » scientifiques. Dès lors, la réalité semble légèrement différente de celle d’avant l’accident…

Mais peu à peu, un sentiment de colère vint remplacer son humble repentir. C’était pour un adulte une position anormale. Une posture dépourvue de toute dignité… dont il n’était pas franchement coutumier.

Philip K. Dick est un auteur américain bien connu en France et à qui on doit des titres aussi connus que Le Maître du Haut château ou Ubik et certains qui ont donné lieu à des adaptations cinématographiques à succès comme Blade Runner, Paycheck ou encore Minority Report. Une nouvelle fois, Philip K. Dick dans son roman nous place dans un monde dérangeant où la réalité semble déformée, et tellement proche de la notre.

Dans L’Oeil dans le ciel, nos 8 protagonistes vont se retrouver dans un monde qu’ils sentent différents sans pour autant en avoir une vision très précise. Ce sont des petites touches de réalités qui semblent avoir bougés, les plongeant dans le cauchemar, dans des réalités où la religion a pris le pas, où les hommes sont conseillés par des Anges qui chuchotent à l’oreille des hommes.

Bref, tout un monde onirique (ou pas d’ailleurs, difficile à dire), qui va nous montrer que chacune des « victimes » va avoir sa vision déformée du monde. Un livre dérangeant et atypique qui n’est pas si simple à lire que cela.

J’ai Lu (Février 2013) – 253 pages – 6.00€ – 9782290034842
Traduction
: Gérard Klein
Titre Original : Eye in the sky (1957)
Couverture : Flamidon

La visite de l’accélérateur de particules atomiques aurait pu se terminer beaucoup plus mal pour ceux qui s’y trouvaient lorsqu’est survenu l’accident. Jake, Marsha et les six autres victimes semblent s’en être tirés avec seulement quelques contusions. Pourtant, après cela, les choses ne sont plus tout à fait les mêmes. La réalité se détraque imperceptiblement, au point de se plier aux terreurs et  aux fantasmes les plus secrets des huit protagonistes. Parviendront-ils à sortir de ce labyrinthe de cauchemars inconscients ?

L'oeil dans le ciel de Philip K. Dick, 7.0 out of 10 based on 1 rating

2 commentaires sur “L’oeil dans le ciel de Philip K. Dick”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *