L

Les Maléfices de Halequin 1

La nuit est tombée depuis longtemps quand une ombre se faufile dans le cimetière de Papemort, suivie de celle d’un immense lézard. Sorti de la forêt d’Halequin, le sorcier Mortemain, qui doit ce nom à la main métalique qu’il possède depuis que son compagnon glouton lui a avalé son membre, est bien décidé à creuser la tombe du pape, qui a donné son nom à la ville, pour y trouver le bouclier sur lequel est gravé la carte qui mène à l’immense trésor que le défunt avait ammassé durant sa vie.
La nouvelle s’est vite répendue : la tombe a été profanée par Mortemain. Arthur de Baldaquin décide donc de constituer une équipe d’aventurier pour pénétrer dans la forêt de Halequin et aller reprendre l’Oeil de Bezoard au sorcier. Mais les pires ennemis du groupe ne se trouvent peut-être pas dans la forêt..

rès facile et rapide à lire, ce roman qui s’adresse plutôt à un jeune public, est tout de même assez sympatique. L’auteur a imaginé tout un univers fantasy tournant autour de cette forêt maléfique, avec des créatures inédites de son invention, même si quelques créatures classiques du genre, comme les gnomes, peuplent la région.
Ce qui m’a tenté dans ce livre était cet humour “parodique” que l’on ressentait dès la lecture de la 4ème de couverture. L’idée de cette équipe de bras cassés (pour ceux qui en ont) qui part à l’aventure m’a accroché. Et c’est principalement pour cet humour que le livre pourra plaire aux adultes, lassés de lire des livres sérieux dans le même genre. Car même si l’aventure est symatique, si l’univers imaginé est accrocheur, l’histoire reste très simple et courte, même si elle n’est pas encore finie (très très courte même, si on songe aux 12 euro du livre). Les jeunes adolescents aimeront par contre beaucoup plus, je pense.
Bonne idée dans ce roman, mettre en fin de livre un apperçu du prochain tome, ce qui donne envie de lire la suite.

Arthur de Baldaquin, apprenti chevalier, est résolu à sauver la cité de Papemort de la faillite. Pour ce faire, nul autre choix que de mettre la main sur l’Oeil de Bezoard, clé d’un fabuleux trésor, malheureusement convoité par l’infame sorcier Mortemain ! Car ce dernier, flanqué de sa fragone fouette-queue, tapi au fond de la forêt d’Halequin, nourrit de sombres projets.
Arthur choisit, pour mener à bien son entreprise, deux équipiers à la mesure de son ambition : Torelle n’a plus de bras mais de l’audace à revendre; quand à Garwalf, mi-gnomme, mi-humain, il est connu dans toute la contrée pour ses talents de cuisinier.
De déconvenue en déculottée, de déroute en débâcle, nos trois aventuriers sans (trop de) peur et sans (gran) reproche parviendront-ils à déjouer les plans de Mortemain et à récupérer l’Oeil de Bezoard, solution à tous les ennuis ? Tous les ennuis ? Pas si sûr !

Nathan (2004)0 pages 9.99 € ISBN : 2-092-50279-4 (0)
Couverture : de Jean-Emmanuel Vermot-Desroches

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *