L’Ombre des Pères de Nadia Coste

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

fedeylins4Fedeylins, tome 4

Enfin, nous y sommes, dernier épisode des aventures de Cahyl, jeune fedeylin… Cette chronique sera courte pour esquiver tout spoil puisque c’est quand même le quatrième tome.

 

Du côté de l’écriture, je n’ai rien de particulier à dire, c’est toujours maîtrisé, chaque chapitre a un but bien précis et ne s’en éloigne pas, ce que je sais depuis ‘Le Mois de Nadia Coste’ sur Bookenstock.

 

Cahyl poursuit son aventure dans le désert, en compagnie de Sperare, sur les traces de sa mère mais aussi et surtout sur les traces de la vérité. Un dernier épisode douloureux où notre héros va devoir franchir de nombreux obstacles. J’avoue que j’ai tremblé à ses côtés et presque pleuré…

 

« L’Ombre des Pères » est encore un tome plein de poésie, malgré les difficultés que va rencontrer Cahyl, il sait mener sa vie vers une note positive et la conclusion de ce tome est très touchante même si les révélations sur le peuple fedeylin ne sont pas tout à fait roses.
Nadia Coste a créé un univers complet, une aventure innattendue et a fait franchir un grand pas à ce peuple imaginaire. C’est une belle ode à la création, à la vie, à l’espoir ! Tout ce dont j’avais besoin en ce moment ♥

  Pour conclure, « L’Ombre des Pères » est une belle conclusion aux aventures de Cahyl, d’obstacles en sacrifices, il va évoluer un final touchant qui pourrait bien vous tirer les larmes. Une ode à la vie et à l’espoir, original et à découvrir !

 

 Gründ (octobre 2012) – 389 pages – 18€50 – ISBN : 9782324000126
« Cahyl touche au but. Il lui reste à traverser le désert, éviter tous ses pièges et ses dangers, survivre à la faim, à la soif. Il lui reste à accomplir l’ascension du Rajmalaya, la montagne sacrée des fedeylins jusqu’à la brêche qui lui permettra de rejoindre le peuple fondateur. Il lui reste à comprendre ce qu’il va découvrir pendant son initiation. Il lui reste à revenir sur les rives du Monde pour convaincre les Fedeylins de partager avec lui le grand secret de l’amour ardent. »
Couverture : David Revoy

Un commentaire sur “L’Ombre des Pères de Nadia Coste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *