loterie solaire de Philip K. Dick

Ted benteley est un ingénieur employé à la colline de l’oiseau-lyre. Suite à une restructuration, il est licencié, sa liberté et sa carte de pouvoir lui sont rendues. Il décide alors de trouver du travail auprès du meneur de jeu, à batavia, la capitale de l’Empire Indonésien. A son arrivée, il est embauché et prête serment au meneur de jeu Verrick, malgré l’avis contraire d’un des policiers télépathes. Juste après, il apprend que le minimax a renversé Verrick, qui n’est plus meneur de jeu. Ayant prêté serment à l’homme et non au poste, il est obligé de suivre Verrick. S’enfuir ferait de lui un renégat, que quiconque pourrait abattre à vue. Il n’a plus le choix désormais, il doit suivre Verrick.
Celui-ci a décidé de reconquérir le pouvoir, grâce à l’appui que lui apportent les collines industrielles. Il met au point son plan : il truque la convention désignant le premier assassin, fait tuer le nouveau meneur de jeu, et l’assassin renonce au pouvoir en faveur de Verrick.
Le nouveau meneur de Jeu, Leon Cartwright, est en fait le président de l’association Prestonite, une secte qui prêche qu’une 10e planète existe au delà de Pluton, et qu’elle accueillera ses fidèles loin de la misère de l’Empire Indonésien. Malgré sa peur face à la mort, il semble avoir tout prêvu.
Une course s’engage alors, d’un côté Keith Pellig l’assassin aux multiples personnalités, de l’autre Leon Cartwright qui essaye de lui échapper. Entre eux, Ted Benteley qui ne sait quoi choisir entre son maître et la Justice.

Sur cette terre de l’avenir, ke jeu décide du sort des hommes. Tel qui oeuvrait servilement dans une colonie industrielle peut devenir du jour au lendemain maître du monde, Meneur de jeu si les hasards des combinaisons atomiques du minimax en décident ainsi.
C’est ce qui arrive à Leon Cartwright, simple réparateur électronicien. Mais dans ce monde du XXIIIème siècle, l’assassinat légal du Meneur de Jeu est autorisé. Dès son arrivée au pouvoir, Cartwright se sent menacé de toutes parts, malgré le corps de policiers télépathes qui est chargé de sa protection.
Encore ne sait il pas que l’assassin qui le traque n’est pas humain, et que rien ne peut l’arrêter.

J’ai Lu S-F (1993)180 pages ISBN : 2-277-12547-4
Traduction : Franck Straschitz
Titre Original : Solar lottery (1955)

Couverture : CHristopher Foss
Ace books 1955

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *