L’étoile Noire de Michael Reaves et Steeve Perry

Année Starwars :0

Ce tome est indépendant: pas intégré à une trilogie, pas besoin d’en avoir lu des dizaines pour comprendre… tout au plus est il pertinent d’avoir une idée de la façon dont est détruite l’étoile noire dans la première trilogie.

Ce tome démarre un peu poussivement, dans un style assez proche de “guerisseuse Jedi” (c’est le même auteur qui ne se prive d’ailleurs pas de faire des allusions à son autre titre) : on nous décrit des personnages et leurs aventaures anecdotiques, certes sympatiques, mais qui n’apportent pas grand chose à la saga.

Et au moment où je commençais à franchement me lasser de ce côté “suivons ensemble les aventures du meilleur plombier de l’étoile noire”, c’est à dire vers la page 400 (sur 500 quand même), on rattrape l’histoire connue, avec Leia prisonnière, Luke… et là franchement, j’ai pas regretté, j’ai trouvé que les 100 dernières pages non seulement rattrapaient tout le tome mais aussi enrichissaient la saga et cet épisode fondateur de la destruction de l’étoile noire.

En plus, presque aucune faute d’orthographe (p61: si j’avais continué dans cette voix…)
Quatrième : L’Etoile Noire : son nom suffit à faire trembler l’Alliance Rebelle…
L’extermination prochaine de l’ordre Jedi ouvre la voie à Palpatine pour prendre le contrôle de la République, s’autoproclamer Empereur et instaurer un régime totalitaire.
Mais malgré le soutien de Dark Vador, la rébellion menace.
Pour mener à bien son projet, Palpatine sait qu’il doit frapper fort, faire régner la terreur.
De là naît l’idée de l’Etoile Noire, véritable arme de destruction massive, créée dans le plus grand secret.
Une part d’ombre enveloppe ce fer de lance de la Flotte Impériale capable d’anéantir tout un monde en l’espace d’une seconde.
De son vol inaugural jusqu’à sa fin spectaculaire, découvrez enfin tous les mystères de cette planète infernale !

Fleuve Noir : (novembre 2008) -503 pages – 8.90 € – ISBN : 978-2-265-086 – enfants
Traduction :Patrick Imbert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *